Cromesquis de porc au cœur coulant de beurre d’ail sauvage

1-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

Suite à une recette de cuisine de « Les Gourmands disent » qui s’intitulait « Ce petit détail qui fait beaucoup », et dont vous pourrez aller lire notamment quelques commentaires assez sympa, j’avais ensuite noté sur ma liste de recettes à prévoir prochainement : faire des cromesquis de porc avec à l’intérieur un cœur fondant au beurre aromatisé !

Et bien enfin, aujourd’hui, me voilà à même de pouvoir pondre mon article pour vous donner ma recette… Je l’ai cogitée assez longtemps, je l’ai réalisée, et elle fut hyper goûteuse, hyper originale… à priori, facile, mais qui m’a quand même pris pas mal de temps !

Pour le beurre aromatisé, étant donné qu’il me restait du beurre aromatisé à l’ail sauvage  du printemps dernier, j’ai pensé que ce serait une bonne idée que de l’intégrer dans le cœur même de mes cromesquis de porc…

Je trouve la viande de porc trop souvent sèche, et la préparer en cromesquis avec du beurre au centre, ça la rend du coup beaucoup plus agréable en bouche !

Alors merci à « Les Gourmands disent », car grâce à sa recette citée ci-dessus et aux commentaires et idées que nous nous sommes échangés, une recette somptueuse est née !

Juste une petite précision avant de vous livrer ma recette du jour : aujourd’hui,  c’est la troisième fois que je cuisine blanc sur OSER les couleurs dans votre assiette !…

Comme déjà précisé lors de mes deux premières recettes « blanc », beaucoup d’ingrédients/aliments sont blancs au niveau visuel, mais certains ne seront pas classés sur mon blog parmi les ingrédients dits « blanc »… tels que l’ail par exemple ou l’oignon ou même le champignon, qui, de par leurs propriétés, seront davantage considérés comme des ingrédients dits « rouge » (ail, oignon) ou comme des ingrédients dits « bleu » (champignon)!…

D’ailleurs, j’ai failli classer le porc parmi les ingrédients dits « rouge », puisque la viande de porc est un apport en fer, mais après réflexion, j’ai pensé que ce serait mieux de la classer parmi les ingrédients dits « blanc » puisque c’est une viande blanche !… Pour davantage de précisions sur la couleur des viandes, c’est par ici qu’il faut cliquer !

Pour cette recette de cromesquis de porc, de couleur BLANC, il n’y a pas d’association avec les chakras… Néanmoins, l’ingrédient « filet de porc sans os », il me faut bien le classer quelque part !…

Et si nous devions classer cette couleur de manière un peu plus précise, alors nous le ferions de préférence en l’associant aux couleurs qui représentent les chakras supérieurs, tel que le chakra coronal de couleur violet, comme nous le faisons souvent en litho-thérapie par exemple !…

Mais alors, quel sentiment, quelle émotion, et quel besoin peut-on donc bien associer au blanc de la viande de porc ?… Et bien au risque de me perdre moi-même dans mon arc-en-ciel de couleurs et dans mes explications, pour moi aujourd’hui cette recette est associée au…

BLANC « APPORT EN LIPIDES » 

Introduction :

C’est le filet de porc sans os que nous choisissons aujourd’hui pour représenter le blanc « apport en lipides » !…

filet de porc sans os OK

Nous ajoutons à cela d’autres ingrédients, afin de réaliser des cromesquis au cœur coulant de beurre d’ail sauvage… Si avec tout cela, notre besoin en lipides n’est pas comblé !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette comblant notre besoin en lipides !

Pour environ 8 cromesquis de taille moyenne, en guise d’apéritif, ou en accompagnement d’une salade verte, ou bien en plat principal servi avec des légumes :

Pour le cromesquis de porc :

  • 2 tranches, soit environ 180g de filet de porc sans os
  • 1 blanc d’œuf
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petit oignon
  • Du sel et du poivre du moulin
  • De l’huile de tournesol (pour frire les cromesquis)

Pour le cœur coulant de beurre d’ail sauvage :

Pour la panure :

  • De la farine
  • 3 œufs entiers battus en omelette
  • De la chapelure (beaucoup de chapelure !)

Pour la garniture :

  • Quelques belles pointes d’asperges
  • Un peu de matière grasse
  • … ou tout autre accompagnement de votre choix !…

2-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

3-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

Comment procéder :

Tout d’abord, si ce n’est pas encore fait, il nous faut préparer le beurre d’ail sauvage comme sur ma recette du blog, et de préférence avec du beurre doux !… Une fois fait, nous le formons en 8 boules de 10g environ que nous plaçons au congélateur, après les avoir chacune enrobée de farine.

Pendant ce temps, nous mixons la viande de porc avec l’ail, l’oignon, le blanc d’œuf, et nous assaisonnons en sel et en poivre. Nous divisons en 8 parts égales. Nous réservons au frais jusqu’au moment de pouvoir poursuivre la recette.

Lorsque les boules de beurre sont bien congelées, nous les sortons une à une, et nous les enrobons de la préparation de porc, en prêtant attention qu’elles gardent bien leur forme bien ronde ! Si la préparation à base de porc est trop humide, alors nous « roulons » brièvement les boules dans la farine… Nous replaçons directement au congélateur jusqu’à ce qu’elles soient bien congelées.

Nous les sortons du congélateur une à une à nouveau, et nous les farinons, nous les enrobons d’œufs entiers battus, ainsi que de chapelure, et encore d’œufs et de chapelure… voire même encore une fois œufs et chapelure, si vous le pensez nécessaire ! Nous réservons.

Lorsque tous les cromesquis sont prêts, nous les faisons cuire dans l’huile, à une température moyenne : les cromesquis (la viande de porc) doivent être cuits à l’intérieur, le beurre aromatisé à l’ail sauvage doit être fondu à l’intérieur, et la panure doit être bien dorée mais pas brûlée ! Testez donc la température de la friture d’abord avec un seul cromesquis, et ne plongez les autres que si c’est optimal !

Pendant ce temps, nous préparons les asperges en les faisant cuire à la vapeur puis en les réchauffant dans un peu de matière grasse, en les assaisonnant de sel et de poivre… ou tout autre accompagnement de votre choix !

Reste plus qu’à servir !… Bon appétit !…

4-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

5-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Cromesquis de porc au cœur coulant de beurre d’ail sauvage »

  1. Ping : Spätzle maison à l’ail sauvage gratinées au four | OSER les couleurs dans votre assiette !

  2. Ping : Côte d’agneau farcie à l’ail des ours et Sainte-Maure | OSER les couleurs dans votre assiette !

Vous appréciez les couleurs dans votre assiette ?... Laissez-moi donc un petit commentaire !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s