Théorie des humeurs

Vous l’avez compris, au sein même des mes recettes culinaires sur mon blog « OSER les couleurs dans votre assiette », je mets en lien les aliments et leur couleur avec les énergies qui en dégagent.

Cela revient à parler « un peu » de la « Thérapie par les couleurs », la « Chromo-thérapie », au sens large du terme, puisque cette thérapie parallèle vise principalement le bien-être et le mieux-être par la couleur au niveau du corps en l’appliquant / la projetant directement sur celui-ci selon diverses méthodes et divers outils, dont essentiellement la lumino-thérapie, mais également en s’entourant des couleurs au quotidien dans tout ce qui nous environne et nous touche directement, comme les vêtements que nous portons, la décoration intérieure qui revêt notre foyer, les fleurs qui poussent dans nos jardins, les aliments qui remplissent nos assiettes et nos verres, etc.

6-Théorie des humeurs

La couleur a toujours eu une forte symbolique, et elle trouve aussi tout son sens dans la « Théorie des 4 humeurs », où chacune des 4 humeurs est liée à un tempérament ainsi qu’à une couleur… (par « humeur », il faut comprendre le terme au sens médical vieilli, c’est-à-dire « fluide / liquide contenu dans l’organisme »).

C’est selon cette théorie que les maladies et les déséquilibres corporels étaient traités à l’époque du Moyen-Âge…

Quatre tempéraments bien distincts sont représentés dans cette théorie selon un principal fluide (ou humeur !) corporel qui lui correspond :

  • le sang,
  • la bile jaune,
  • la bile noire (atrabile),
  • le flegme (lymphe, pituite).

… respectivement :

  • tempérament chaud et humide ; sanguin ; « humeur » gaie et optimiste ;
  • tempérament chaud et sec ; bilieux ; enclin à la colère et irascible ;
  • tempérament froid et sec ; nerveux, atrabilaire et mélancolique ; tendance à la tristesse, au chagrin, hypocondriaque ;
  • tempérament froid et humide ; lymphatique, flegmatique ; tendance calme, imperturbable, plein de sang-froid voire apathique.

… et correspondant également respectivement à :

  • la couleur rouge, la saison du printemps, l’élément air ; matin, enfance ;
  • la couleur jaune, la saison de l’été, l’élément feu ; après-midi, jeunesse ;
  • la couleur noire, la saison de l’automne, l’élément terre ; soir, adulte ;
  • la couleur blanche, la saison de l’hiver, l’élément eau ; nuit, vieillesse.

… et pour les reconnaître, on dit respectivement qu’ils ont un teint :

  • rouge ; tendance à l’embonpoint ;
  • jaune ; corps sec et nerveux ;
  • gris ; plutôt maigre ;
  • pâle ; maigre.

… et quant à leurs préférences alimentaires, respectivement :

  • viande rouge en sauce ;
  • viande grillée et épices ;
  • racines tirées de la terre ;
  • soupe et crudités.

 Nous pourrions en dire bien plus long sur chacun des tempéraments que regroupe cette théorie des humeurs… mais le but ici est seulement d’offrir une certaine ouverture d’esprit quant à la globalité de l’être, pour que chacun puisse se chercher, se comprendre et trouver son équilibre

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Une réflexion au sujet de « Théorie des humeurs »

  1. Ping : Une entrée simple et « petit budget » pour les Fêtes de Noël | OSER les couleurs dans votre assiette !

Vous appréciez les couleurs dans votre assiette ?... Laissez-moi donc un petit commentaire !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s