A propos OSER les couleurs dans votre assiette !

Travaillant dans l'énergétique depuis quelques années déjà, les énergies, ainsi que les couleurs qui en découlent, ont pour moi une importance primordiale, et cela jusque dans mon assiette...

Gazpacho de rhubarbe et de fraises aux baies roses et baies du Paradis

1-gazpacho-de-rhubarbe-et-fraise-ok

 

De la rhubarbe, oui… de la fraise, oui… mais de la rhubarbe avec de la fraise et de l’ail, tenteriez-vous l’expérience ?… J’ai testé pour vous, et je vous le recommande vivement, ce gazpacho !

ROUGE ÉNERGIE 

 

Introduction :

C’est la rhubarbe

rhubarbe OK

… ainsi que la fraise

fraise d'Auvergne  des Monts du Velay OK

… l’ail

ail OK

…les baies roses

baies roses OK

… et les baies du Paradis (maniguette)

baie du Paradis maniguette OK

… que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge énergie » ! Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer un gazpacho, et voilà une entrée fraîche et originale qui nous apportera de l’énergie en masse !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine d’énergie :

Pour environ 250ml de gazpacho, en guise d’entrée originale :

  • ½ branche de rhubarbe crue, lavée et effilée !
  • 3 grosses fraises lavées et équeutées
  • 1 petite gousse d’ail épluchée
  • 1 à 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • Quelques gouttes de jus de citron jaune pressé
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • Quelques baies du Paradis (maniguette)
  • Quelques baies roses
  • Quelques feuilles de menthe
  • Éventuellement un peu d’eau pour désépaissir le gazpacho

2-gazpacho-de-rhubarbe-et-fraise-ok

Comment procéder :

Une fois la rhubarbe préparée ainsi que les fraises, nous les coupons en gros morceaux, ainsi que la gousse d’ail, et nous mixons le tout en ajoutant l’huile d’olive, le jus de citron, le sucre roux, et un peu d’eau pour allonger le gazpacho si vous le trouvez trop épais.

Nous laissons plusieurs heures au frais avant de déguster.

Nous vervons le gazpacho bien frais dans des assiettes creuses et parsemons par-dessus des baies roses, des baies du Paradis et quelques feuilles de menthe.

Petit plus :

Si vous préparez le gazpacho pour être mangé de suite, je vous conseille de prendre vos ingrédients bien frais, sortant tout juste du réfrigérateur avant de les mixer et/ou éventuellement d’ajouter quelques glaçons avant la fin du « mixage ».

3-gazpacho-de-rhubarbe-et-fraise-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

La rhubarbe, c’est votre « dada » ?… Voici d’autres recettes qui trouveront sûrement intérêt à vos yeux :

Tarte de rhubarbe à la poire Guyot 

3-tarte à la rhubarbe  et à la poire OK

 

Ragoût de rhubarbe aux multiples saveurs et aux deux fromages 

2-ragout de rhubarbe OK

 

Glace crémeuse de rhubarbe aux pralines roses concassées 

2-glace de rhubarbe OK

Cuisses de grenouilles panées à la purée de pommes de terre et boutons de pissenlit et leur pesto

1-cuisses-de-grenouilles-panees-ok

 

J’adore les cuisses de grenouilles, en principe à la persillade, mais parfois, les préparer d’une autre manière, c’est intéressant pour les papilles aussi !…

J’ai décidé aujourd’hui de les paner et de les servir avec une purée de pommes de terre et de boutons de pissenlit… Ainsi, j’ai remarqué qu’elles se tiennent beaucoup mieux à la cuisson… et c’est tout aussi pratique à manger avec les doigts… et même mieux !…

Juste une petite précision avant de vous livrer ma recette du jour : sur le blog, je cuisine rarement blanc… J’ai choisi de classer cette recette parmi les recettes « blanc », du fait de que la grenouille appartient à cette catégorie d’ingrédients dits « blanc », et sur le blog je classe également la grenouille parmi les viandes blanches et non parmi les poissons… Pour davantage de précisions sur la couleur des viandes, c’est par ici qu’il faut cliquer !

Pour cette recette de couleur BLANC, il n’y a pas d’association avec les chakras… Néanmoins, l’ingrédient « cuisse de grenouille », il me faut bien le classer quelque part !…

Et si nous devions classer cette couleur de manière un peu plus précise, alors nous le ferions de préférence en l’associant aux couleurs qui représentent les chakras supérieurs, tel que le chakra coronal de couleur violet, comme nous le faisons souvent en litho-thérapie par exemple !…

BESOIN DE « MANGER BLANC » 

Introduction :

C’est la cuisse de grenouille que nous choisissons aujourd’hui pour représenter le besoin de « manger blanc ».

cuisse-de-grenouille-ok

Nous ajoutons à cela d’autres ingrédients, afin de réaliser un bon plat copieux… Si avec tout cela, notre besoin de manger blanc n’est pas comblé !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette comblant notre besoin de manger blanc !

Pour 2 personnes, en guise de plat principal :

Pour les cuisses de grenouilles :

  • Environ 150-200g de cuisses de grenouilles par personne, soit environ 15-20 selon leur taille, en principe surgelées
  • Un peu de lait
  • De la farine
  • 1 à 2 œufs entiers
  • De la chapelure
  • Du sel et du poivre du moulin
  • De l’huile de friture

2-cuisses-de-grenouilles-panees-ok

Pour la purée :

  • 300g de pommes de terre, pesées à cru et non épluchées
  • 1 vingtaine de boutons fermés de pissenlit, soit environ 15g
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 1 grosse noix de beurre
  • Un peu de crème entière fluide
  • Un peu d’eau de cuisson des pommes de terre
  • Du parmesan à râper à la minute, ou de l’Emmental râpé

3-cuisses-de-grenouilles-panees-ok

Comment procéder :

Nous faisons décongeler les cuisses de grenouilles dans du lait.

Pendant ce temps, nous épluchons et lavons les pommes de terre ; nous les faisons cuire dans de l’eau bouillante salée, et en fin de cuisson, nous ajoutons les boutons fermés de pissenlit.

Nous égouttons le tout, en veillant à garder suffisamment d’eau de cuisson, et nous réduisons en purée pommes de terre cuites et boutons de pissenlit.

Une fois réduits en purée, nous ajoutons un peu d’eau de cuisson de sorte à obtenir une consistance ni trop épaisse/compacte ni trop liquide.

Nous ajoutons un peu de beurre, de crème entière fluide ; nous assaisonnons en sel et en poivre, et juste avant de servir, nous râperons au choix soit un peu de parmesan soit un peu d’Emmental. Nous réservons au chaud.

Les cuisses de grenouilles décongelées, nous les séchons avec du papier absorbant. Nous les assaisonnons de sel et de poivre, puis nous les farinons, ensuite les trempons une à une dans de l’œuf battu, puis dans de la chapelure.

Nous les faisons cuire et dorer dans de l’huile de friture. Lorsqu’elles sont cuites, nous les déposons sur du papier absorbant pour retirer le surplus de gras.

Nous pouvons servir de suite bien chaud avec la purée de pommes de terre aux boutons de pissenlit, avec en accompagnement quelques fleurs de pissenlit séchées au four, et même du pesto de boutons de pissenlit, si cela nous enchante !

Bon appétit !

4-cuisses-de-grenouilles-panees-ok

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous aimez les cuisses de grenouilles ?… Voici une autre idée de recettes pour vous que vous trouverez sur le blog :

Cuisses de grenouilles au beurre d’ail sauvage 

2-cuisses de grenouilles au beurre d'ail sauvage OK

Tartelettes au vin et à l’ail sauvage

1-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

 

Avez-vous déjà entendu parler de la « Tarte Vaudoise au vin blanc » ?…

Personnellement, la première fois que j’ai vu qu’une telle tarte « existait », j’ai eu tout de suite envie de goûter !… Bien évidemment, il m’a fallu ce jour-là la revoir un peu à ma manière, et à l’époque de mon ancien blog, je l’avais préparée avec un peu de thé !!!…

Aujourd’hui, je vous la propose avec du vin, certes, mais premièrement, pas « Vaudois »… oups !… et deuxièmement, pas sec non plus… au contraire, moelleux… re-oups !…

En fait, le choix de mon vin s’est basé sur le fait que j’intègre directement dans la pâte de l’ail des ours/ail sauvage, et du coup, pour contrecarrer son goût aillé, j’ai pensé qu’un vin moelleux serait préférable !

Sur quelques tranches de tomates bien assaisonnées, c’est vraiment très intéressant pour les papilles !

ROUGE DYNAMISME 

Introduction :

C’est l’ail sauvage/ail des ours que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge dynamisme » et tout particulièrement les feuilles… considérées comme un ingrédient dit rouge, de par ses propriétés avoisinant celles de l’ail, surtout lorsqu’il est préparé cru, malgré sa couleur verte !…

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

… ainsi que la baie rose

baies roses OK

… la tomate

tomate ronde OK

… et le romarin.

romarin OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer de jolies et goûteuses tartelettes au vin… Et à nous le dynamisme tout en couleur et en saveur !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant dynamisme :

Pour 8 personnes, soit une tartelette par personne, en guise d’entrée originale :

Pour la pâte :

  • 140g de farine, et un peu plus pour le plan de travail
  • 1 pincée de sel
  • 1 grosse pincée de sucre en poudre
  • ½ sachet de levure chimique
  • 60g de beurre pommade
  • Un peu de lait (pas plus de 5cl !!!)
  • 10 belles feuilles d’ail sauvage

Pour l’appareil :

  • 60g de sucre en poudre
  • 10g de farine
  • 10cl de vin blanc moelleux
  • 15g de beurre
  • Quelques baies roses

Pour les tomates :

  • Prévoir environ 1 à 2 tomates rouges par personne selon leur grosseur
  • De l’huile d’olive
  • Du vinaigre balsamique
  • Du sel et du poivre du moulin
  • Du romarin

2-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

Comment procéder :

La veille :

Pour la pâte :

Une fois les feuilles d’ail sauvage triées, lavées et égouttées, nous les mixons directement dans un peu de lait.

Nous mélangeons farine, sel, sucre en poudre et levure chimique, puis nous ajoutons le beurre pommade coupé en petits morceaux, et commençons à travailler du bout des doigts, tout en ajoutant petit à petit le lait à l’ail sauvage.

Attention, la pâte ne doit pas coller aux doigts.

Nous divisons la pâte en 8 parts égales, et nous garnissons le fond et les bords de 8 petits moules à tarte anti-adhésifs de 10cm de diamètre et 2cm de hauteur.

Nous laissons ainsi reposer toute une nuit au frais.

Le lendemain :

Nous sortons les moules à tarte du réfrigérateur et nous piquons la pâte à la fourchette.

Pour l’appareil :

Nous mélangeons farine et sucre, puis nous versons le vin blanc moelleux par-dessus et remuons au fouet légèrement avant de verser directement sur les fonds de tarte de manière égale.

Nous ajoutons le beurre en petits dés par-dessus et pouvons mettre à cuire au four préchauffé sur 220°C pendant environ 20 minutes, en surveillant la cuisson de temps à autre.

Pour les tomates :

Nous lavons les tomates… Si nécessaire, pour vous, alors enlevez la peau, voire même épépinez-les… Puis nous les coupons en rondelles (ou autrement…), et nous les assaisonnons d’huile d’olive, de vinaigre de balsamique, de romarin, de sel et de poivre. Nous réservons jusqu’au moment de servir.

Quand les tartes sont cuites, nous les laissons refroidir quelques instants, ensuite nous pouvons parsemer ça et là quelques baies roses sur le dessus, et les déguster tièdes sur la salade de tomates.

Petit plus :

A la place des quelques tranches de tomates, nous pouvons préparer un sorbet à la tomate : c’est encore plus original !…

3-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

4-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous voulez surprendre et être surpris ?… Préparez et goûtez donc ma recette suivante :

Tartelette « tulipe » aux fraises et pesto d’ail des ours 

2-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

Tartelette « tulipe » aux fraises et pesto d’ail des ours

1-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

 

On est (et on naît aussi !…) loufoque, ou on ne l’est pas… « OSER les couleurs dans votre assiette ! » a décidé de l’être… parfois !…

Une tartelette, certes, pleine de saveurs, mais pour les âmes sensibles, il va falloir s’accrocher, car après un tel dessert où le mariage de la fraise et du pesto à l’ail des ours fait honneur et prédomine tout le reste, vous aurez sans doute besoin d’une autre petite douceur avant de siester pour digérer !…

Bref, de la détermination, il va vous en falloir pour oser tester, mais une fois votre peur vaincue, vous serez bien contents d’avoir tenté le coup !

ROUGE DÉTERMINATION 

Introduction :

C’est la fraise que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge détermination »

fraise OK

… ainsi que l’ail des ours/ail sauvage et plus particulièrement, les feuilles dont nous nous servons pour faire un pesto !…

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

3-pesto d'ail sauvage OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour réaliser une tartelette en forme de tulipe, et à nous le regain en détermination !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant un regain en détermination :

Pour 1 personne, en guise de dessert copieux :

  • 90g de pâte sablée légèrement vanillée
  • 9 grosses fraises
  • 3 cuillères à café bombées de pesto d’ail des ours 
  • 1 cuillère à soupe bombée de sucre roux
  • 3 cuillères à café rases de miel de fleurs crémeux
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel !
  • Quelques pignons de pin
  • Un moule tulipe de 17cm de diamètre (pour les bords du haut), de 8cm (dans le fond) et de 6cm de hauteur

2-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

 

Comment procéder :

Nous étalons la pâte sablée en un cercle pouvant recouvrir tout le fond ainsi que les bords du moule tulipe.

Nous déposons le miel au fond directement sur la pâte, puis les fraises lavées et équeutées soit entières soit coupées en deux ou en quatre selon leur grosseur.

Nous parsemons le sucre roux sur les fraises, ensuite le pesto d’ail des ours et nous poivrons le tout.

Nous dispersons ça et là quelques pignons de pin avant d’enfourner dans le four préchauffé sur 220°C et nous laissons cuire environ 15-25 minutes, en surveillant la cuisson… Si nécessaire, nous baissons la température du four à mi-cuisson.

Manger cette tartelette à la sortie du four, c’est idéal, mais elle peut être dégustée également froide ou tout du moins à chaleur ambiante.

3-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

4-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************