Saumon fumé maison au thé noir gourmand

1-saumon fumé maison OK

Les ingrédients dits « bleu » se font plus « rares » que les ingrédients de couleurs chaudes (rouge, orange, jaune) et de couleur neutre (vert)…

… La recette que je vous propose aujourd’hui est considérée comme « bleu » de par le saumon… malgré sa couleur « rose saumon », et malgré le fait que nous préférerions le voir parmi les ingrédients « orange » ou « rouge », ce poisson, faisant partie des poissons dits gras, est classé dans la couleur « bleu » !…

BLEU DÉLICATESSE

Introduction :

C’est donc le  saumon que nous choisissons aujourd’hui pour le « bleu délicatesse » !…

filet de saumon OK

 

… et pour le mariner, sans fumoir, nous allons utiliser un mélange de sel gros, de sucre blanc en poudre et de thé noir… Si avec tout cela nous n’éprouvons pas un sentiment de délicatesse !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de délicatesse :

Pour 2 personnes en guise d’entrée légère :

  • Pour 150g de dos de saumon frais et cru, élevé en Norvège, il nous faut environ :
  • 90g de sel gros
  • 75g de sucre blanc en poudre
  • 20g de thé noir*
  • Prévoir du film fraîcheur !

Conseil :

Pour une petite portion, comme ici, le dos de saumon est adéquat… par contre, si vous deviez préparer du saumon mariné maison en grande quantité, je vous recommanderais de prendre un filet entier !…

*Petite info sur le thé noir habituellement utilisé pour fumer maison un saumon :

En principe, on utilise du « Lapsang Souchong » pour « fumer le poisson maison » dans la mesure où nous ne possédons pas de fumoir, étant donné que le Lapsang Souchong est un thé noir au goût fumé, mais personnellement j’ai voulu tester un « thé noir gourmand à la saveur de tarte au citron meringuée » que j’avais à la maison, et le résultat est intéressant !… Certains me diront que l’on ne peut donc point parler d’un saumon fumé dans ce cas… c’est possible… cependant si vous tentez l’expérience, vous verrez que votre saumon aura le même aspect visuel… c’est simplement un peu le « nez » qui différera !

2-saumon fumé maison OK

Comment procéder :

La veille… ou même l’avant-veille :

Si nécessaire, nous commençons par enlever les arêtes du saumon, nous le rinçons sous un filet d’eau froide, nous l’essuyons avec du papier absorbant, puis nous recouvrons le tout de tous les côtés du mélange de sel gros, de sucre blanc et de thé noir, en tassant bien !

Nous enveloppons bien le tout et fermons « hermétiquement » avec du film fraîcheur et laissons reposer pendant 24 heures minimum au frais.

Le jour J :

Après ces 24 heures minimum à reposer au frais, nous enlevons délicatement le plus gros du mélange sel-sucre-thé, et nous rinçons à nouveau le saumon sous l’eau froide, nous l’essuyons, puis il est prêt à être découpé finement en lamelles ou en tranches pour être dégusté ainsi accompagné de blinis par exemple… ou bien laissez aller votre imagination pour l’accompagner à votre guise !

Conseil :

Certains ont la bonne habitude de mettre les poissons et les crustacés/fruits de mer au congélateur avant de les préparer cru (ou plus ou moins cru, comme ici !) ; cependant, je pense que pour une telle recette, il est préférable d’éviter de le faire ; par contre, il est bien évidemment préférable d’acheter un poisson « très frais » et de le préparer dès le retour à la maison !

À noter :

Le goût citronné de ce saumon « fumé » maison s’allie de manière optimale avec des « blinis au citron et à l’aneth » – dont vous trouverez également la recette sur mon blog – ainsi qu’avec un « espuma à base d’avocat » – recette aussi sur le blog !

3-saumon fumé maison OK

Mettez-vous au bleu, pour…

… Son côté sédatif, calmant et dispersant… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra laryngé « Vishuddha »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Advertisements

7 réflexions au sujet de « Saumon fumé maison au thé noir gourmand »

  1. Ping : Saumon en papillote de chou vert frisé au cumin et aux baies de genièvre | OSER les couleurs dans votre assiette !

  2. Ping : Blinis maison aux boutons d’ail des ours et au curry | OSER les couleurs dans votre assiette !

  3. Ping : Soupe épaisse de saumon fumé à la menthe fraîche servie dans un pain de maïs | OSER les couleurs dans votre assiette !

  4. Ping : Une entrée simple et « petit budget » pour les Fêtes de Noël | OSER les couleurs dans votre assiette !

  5. Ping : Blinis maison à l’aneth | OSER les couleurs dans votre assiette !

  6. Ping : Espuma d’avocat au gingembre | OSER les couleurs dans votre assiette !

Vous appréciez les couleurs dans votre assiette ?... Laissez-moi donc un petit commentaire !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s