Une entrée simple et « petit budget » pour les Fêtes de Noël

1-une entrée simple et petit budget pour les fêtes de Noël OK

Pour cette entrée haute en couleurs, je me suis tout simplement permis de réunir sur une seule et même assiette, trois de mes recettes :

1-blinis maison à l'aneth OK

 

1-saumon fumé maison OK

 

1-espuma d'avocat au gingembre OK

 

… ce à quoi j’ai également ajouté des œufs de lompe rouges

Que de couleurs réunies !… Pour prendre le chemin de la fin de l’année : quoi de mieux ?…

Mais du coup cela en est difficile de « caser » cette recette quelque part, en tout cas selon la psychologie des couleurs et selon l’énergétique des couleurs !

Alors, pour une fois, essayons, juste pour plaisanter, de faire un petit calcul savant… Voyons donc :

Jaune (blinis) + bleu (saumon), selon le cercle chromatique = vert !

Vert (jaune + bleu) + vert (avocat) = vert !

Super… la solution est là !… On ajoute juste un peu de rouge (œufs de lompe) couleur complémentaire !… finalement, elle n’est pas si mal, cette recette, au niveau des couleurs !

Et on obtient comme résultat, ça :

5-une entrée simple et petit budget pour les fêtes de Noël OK

JOYEUX NOËL  EN COULEURS ET EN SAVEURS !

 

*************************************************************************************************

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

 

Caille farcie aux châtaignes, au Cantal jeune et poivre du Sichuan

1-caille farcie aux châtaignes et au cantal OK

Les cailles… ce nom dont nous raffolons tous et qui nous inspire tous, mais une fois arrivée dans l’assiette, la dégustation est bien « trop » souvent « trop » vite finie… Pour remédier à cela aujourd’hui, « gavons-les » d’une farce atypique qui finira bien par nous rassasier !

Avant d’attaquer le vif de la recette, parlons un peu de la caille : nous avons tendance à vouloir classer la caille parmi les volailles, donc parmi les viandes « blanches »… elle est néanmoins considérée comme un gibier à plumes… Se situe-t-elle donc à mi-chemin entre la volaille et le gibier ?…

Le gibier est considéré comme une viande « noire » !… Ici, nous ne cuisinons pas « noir » : ceci étant, il nous faut bien classer le gibier quelque part, le gibier à plumes également et par conséquent, la caille aussi !… C’est pourquoi sur le blog nous classerons les viandes noires parmi les ingrédients rouges, par rapport à la catégorie des recettes colorées, tout comme nous avons pour habitude, en lithothérapie par exemple, de classer en principe les pierres et cristaux de couleur noire parmi les cristaux correspondant aux chakras inférieurs, au niveau du chakra racine (rouge !)…

Pour plus d’information concernant le classement des viandes par rapport aux couleurs des recettes du blog, veuillez consulter la page : « Viandes ROUGES, viandes BLANCHES, viandes NOIRES ».

ROUGE ARDEUR

Introduction :

C’est donc la caille que nous choisissons aujourd’hui pour le rouge ardeur !…

caille OK

Nous ajoutons à cela quelques grains de poivre du Sichuan au sein même de la farce, que nous classons ici aussi parmi les ingrédients « rouges », bien que nous aurions pu le mettre dans la catégorie des ingrédients « jaunes », de par son arôme citronné (citron = ingrédient jaune) !… mais comme on dit que le poivre du Sichuan est un aphrodisiaque… alors s’il nous « booste » d’un côté, ne peut-il donc point nous donner de l’ardeur de l’autre ?… (sourire !)

poivre du Sichuan en grains OK

… ainsi que quelques autres ingrédients pour réaliser une farce originale, et à base châtaignes – nous les apprécions autour des fêtes de fin d’année – et à base de Cantal – qui se voudra fondant en bouche-… bref, tout cela saura ravir nos papilles et nous remplir d’ardeur !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine d’ardeur :

Pour 2 personnes, en guise de plat :

  • 2 cailles « prêtes à l’emploi », d’un poids d’environ 180g chacune
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 40g de matière grasse

Pour la farce :

  • 50g de pain complet coupé en cubes (de préférence rassis !)
  • 1 œuf entier
  • 50g de Cantal jeune au lait pasteurisé coupé en mini-brunoise
  • 6-8 châtaignes cuites et pelées au feu, à réduire en petites miettes
  • Quelques graines de poivre du Sichuan à moudre au mortier avant utilisation

Prévoir de la ficelle alimentaire et une grosse aiguille (propre et désinfectée !) pour « coudre » et ficeler les cailles !

2-caille farcie aux châtaignes et au cantal OK

Comment procéder :

Dans un saladier, nous mélangeons tout d’abord le pain, l’œuf, le Cantal jeune, les châtaignes ainsi que les graines de poivre du Sichuan préalablement réduites en poudre au mortier. Nous ajustons en sel et en poivre.

Nous remplissons l’intérieur des cailles de cette farce, en enfonçant bien à l’aide des doigts s’il le faut…

A l’aide de la ficelle et de l’aiguille, nous cousons la caille pour éviter que la farce ne s’échappe lors de la cuisson au four. Nous ficelons également les ailes et les cuisses des cailles joliment, de sorte à ce que pendant la cuisson elles gardent la « position » que nous voulons leur donner au final !

Nous assaisonnons de sel et de poivre les cailles de tout côté et recouvrons de tranches de matière grasse sur le dessus.

Dans le four préchauffé sur 220°C, nous faisons cuire et dorer les cailles en baissant la température sur 200°C, et ce pendant 30 à 45 minutes selon le doré et le croustillant désiré ! De temps en temps, nous veillons à arroser les cailles du jus de cuisson, et nous les retournons à mi-cuisson afin qu’elles soient bien cuites et dorées dessus-dessous !

Lorsque les cailles sont cuites et dorées à souhait, il nous faut déguster de suite, tant que le Cantal est encore chaud et fondant, et accompagnées du jus de cuisson ! Pour le côté légume, nous pouvons servir du « cardon gratiné au four à l’os à moelle » !…

Petit plus :

Pour que la caille garde à merveille ses arômes, vous pouvez opter pour une cuisson en papillote !

3-caille farcie aux châtaignes et au cantal OK

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Cardons gratinés au four à l’os à moelle

1-cardons gratinés au four à l'os à moelle OK

Que diriez-vous d’une bonne recette de cardon à l’os à moelle et gratiné au four ?… Idéal pour accompagner un bon plat principal lors des repas de fêtes de fin d’année !…

La recette que je vous propose ici n’a rien d’exceptionnel… elle n’a rien d’original… je crois que beaucoup de recettes de cardon gratiné se ressemblent… Ah !… la tradition !…

Je dois néanmoins préciser que les trucs et astuces de cette recette, je les ai eues de ma Maman… Si vous avez quelque chose à redire, alors je ne serai pas responsable !… (sourire !)

VERT GÉNÉROSITÉ

Introduction :

C’est le cardon que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert générosité »… Nous ajoutons à cela tout le nécessaire pour réaliser un plat authentique… et généreux !…

cardon OK

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette généreuse :

Pour 2 personnes en guise d’accompagnement de plat :

  • Un joli pied de cardon d’environ 550g pesé à cru
  • 1 à 2 os à moelle selon la grosseur
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 1 grosse poignée d’Emmental râpé

Pour réaliser le roux :

  • 30g de beurre
  • 30g de farine

Attention :

Pensez à garder l’eau de cuisson des cardons, vous en aurez besoin pour « allonger » le roux !

Conseil :

Pensez à mettre des gants en latex si vous ne souhaitez pas vous retrouver avec des doigts de couleur orange après avoir préparé et détaillé le cardon !

2-cardons gratinés au four à l'os à moelle OK

3-cardons gratinés au four à l'os à moelle OK

Comment procéder :

Nous portons tout d’abord à ébullition de l’eau non salée dans une casserole, et faisons cuire dedans les os à moelle nettoyés pendant environ 10 minutes. Nous réservons.

Pendant ce temps, nous préparons le cardon en retirant/grattant tous les « fils » à l’aide de la lame d’un couteau, puis nous le coupons en morceaux de 3-4cm de longueur.

Nous les passons sous l’eau pour laver avant de les faire cuire dans l’eau de cuisson des os à moelle, que nous salons juste légèrement, pendant environ 20 à 30 minutes : le temps de cuisson du cardon dépend de sa « tendreté » !

Nous avons le choix entre : soit laisser les os à moelle finir leur cuisson dans cette casserole en même temps que les cardons, soit retirer la moelle des os et la mettre de côté pour plus tard au moment de faire gratiner.

Nous prenons le temps maintenant de préparer le roux, en faisant fondre doucement d’abord le beurre, puis, hors du feu, nous ajoutons la farine et fouettons de façon énergique. Nous remettons sur feu doux, et tout en remuant, nous laissons le roux prendre, jusqu’à ce qu’il devienne brun de préférence (mais pas brûlé !).

Lorsque le cardon est cuit, nous l’égouttons tout en veillant à garder une partie de l’eau de cuisson, que nous ajoutons dans le roux, toujours sur feu doux, tout en fouettant pour que le roux et s’allonge et s’épaississe légèrement à la fois !

Nous incorporons la moelle (et uniquement la moelle, pas les os !…) dans le roux, ainsi que le cardon ; nous remuons délicatement. Nous réajustons en assaisonnement sel et poivre si nécessaire selon le goût de chacun, puis nous versons le tout dans un plat à four et laissons gratiner environ 15 minutes après avoir parsemé du râpé sur tout le dessus.

4-cardons gratinés au four à l'os à moelle OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Espuma d’avocat au gingembre

1-espuma d'avocat au gingembre OK

Et bien voici ma première tentative d’espuma !… Idéal, ce siphon, pour réaliser un espuma qui accompagnera à merveille des blinis au citron et à l’aneth et du saumon fumé maison pour les Fêtes de Noël !…

VERT ESPACE

Introduction :

C’est l’avocat que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert espace »

avocat OK

 

Nous ajoutons à cela un peu de gingembre moulu et le nécessaire pour réaliser un espuma somptueux bien que rapide et facile à faire… Si avec tout cela nous n’éprouvons pas un sentiment d’espace !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette procurant de l’espace :

Pour environ 40cl d’espuma, en guise de petite entrée légère ou en guise d’apéritif :

  • 1 avocat d’un poids d’environ 200-250g
  • 200g de crème entière fluide
  • 2 cuillères à café rases de gingembre moulu (il faut éviter le gingembre racine dont les fibres peuvent obstruer le siphon !)
  • Prévoir 1 siphon et 1 cartouche (comme celui que j’ai reçu de Mathon !)
  • Egalement 1 tamis

2-espuma d'avocat au gingembre OK

Comment procéder :

Nous coupons l’avocat en deux, nous enlevons le noyau, et nous retirons la chair à l’aide d’une cuillère à café, et nous la mixons de suite avec la crème ainsi que le gingembre moulu.

Cela fait, il est recommandé de passer ce mélange au tamis afin d’éviter que le siphon ne s’obstrue avec les fibres de la chair d’avocat.

Nous versons le mélange tamisé dans le siphon, en veillant à respecter toutes les précautions et instructions inscrites sur le mode d’emploi, car c’est un ustensile qui peut être dangereux si mal manié, et nous insérons une cartouche pour « laisser le siphon faire le reste lui-même » : rendre le mélange aérien, fondant et crémeux à la fois !

Nous plaçons le siphon au frais pendant minimum 1 à 2 heures, en essayant de le disposer la « tête » en bas ou au moins en position horizontale !

Nous pouvons servir en dressant de jolis petits tas sur une assiette, dans des mini-bocaux, ou bien directement sur des « blinis », dont vous trouverez une recette sur mon blog, et accompagnés de saumon « fumé de préférence maison », dont je vous livre également une recette sur mon blog !

3-espuma d'avocat au gingembre OK

Précautions :

*Nous pouvons lire un peu partout sur les sites et blogs de cuisine que pour un tel espuma, il nous faut utiliser 2 cartouches ; or, je me suis bien gardée de le faire personnellement, car sur le mode d’emploi de mon siphon, il est formellement interdit d’utiliser 2 cartouches pour une seule et même préparation !… Si vous, vous osez tout de même en utiliser 2 au lieu d’1 comme moi, faites attention !

*Il est recommandé de ne pas saler (ni sucrer le cas échéant !) les préparations pour siphon ou alors il faut faire fondre le sel (ou le sucre !) entièrement avant de remplir l’appareil du mélange, et même il est conseillé de faire attention aux herbes, épices et pulpes de fruits et légumes utilisés, car cela peut rendre déficient le siphon et obstruer l’orifice ! Lisez donc bien votre notice avant tout premier usage malgré less recettes que vous trouverez sur internet !

Petit plus :

Vous préférerez peut-être la recette que le Père-Noël de Cuisine Actuelle m’a personnellement donnée !… (sourire !) trop sympa ce Père-Noël !

recette espuma d'avocat du Père Noël de Cuisine Actuelle OK

 

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie