Poêlée épicée de grosses fèves au piment vert et côte d’agneau

 

Un plat qui va nous réchauffer…

JAUNE RATIONALITÉ

 

Introduction :

C’est la grosse fève séchée que nous choisissons aujourd’hui pour le « jaune rationalité ».

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer un bon plat bien goûteux… de quoi retrouver une bonne dose de rationalité !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette visant la rationalité :

Pour une personne, en guise de plat principal :

  • 80g de grosses fèves séchées
  • De la matière grasse
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petite tomate
  • 10 à 20g de piment vert
  • Un peu de bouillon de légumes
  • Un filet de crème entière fluide
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre

 

  • 1 côte d’agneau
  • De l’huile d’olive
  • Du sel et du poivre du moulin

 

Comment procéder :

Nous faisons tremper les fèves toute une nuit dans 3 fois leur volume en eau, puis le lendemain, nous les décortiquons avant de les faire cuire…

Une fois décortiquées, nous les faisons tout d’abord revenir dans la matière grasse, nous salons et poivrons, puis nous ajoutons l’oignon et l’ail épluchés et émincés finement, et laissons revenir brièvement, ensuite nous ajoutons un peu de bouillon et laissons cuire environ 20 à 30 minutes.

En fin de cuisson, nous ajoutons la tomate épluchée, épépinée et coupée en brunoise ainsi que le piment vert coupé finement en tranches et versons juste avant de servir la crème et le vinaigre de cidre, tout en remuant.

Pendant ce temps, nous faisons cuire la côte d’agneau dans l’huile d’olive chaude après l’avoir salée et poivrée.

Le tout est à servir bien chaud… attention aux âmes sensibles : ce plat est épicé !

 

Mettez-vous au jaune, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra solaire « Manipûra »

**********************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

**********************************************************************************

Voici d’autres recettes originales à base de grosses fèves séchées que vous trouverez sur le blog :

Mini-beignets de grosses fèves à la menthe et aux graines diverses

 

Riz aux grosses fèves et au curry

 

Grosses fèves grillées à grignoter pour l’apéritif !

 

Blinis maison à l’aneth

1-blinis maison à l'aneth OK

JAUNE RATIONALITÉ

Introduction :

Pour cette recette, représentant le  « jaune rationalité », nous utiliserons de l’œuf entier

1-lait de poule citronné sans alcool à ma façon OK

 

… ainsi que de l’aneth

aneth OK

 

… et également un peu de jus de citron jaune

0-citron OK

 

… il en résultera des blinis, à la couleur et aux saveurs nous apportant un sentiment de rationalité !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de rationalité :

Pour 4 personnes, soit 3 blinis par personne, en guise d’entrée :

  • 1 œuf entier
  • 100g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150g de crème fraîche épaisse légère
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 1 cuillère à café rase d’aneth
  • 1 goutte de jus de citron jaune
  • De l’huile pour huiler la poêle à blinis
  • Du film fraîcheur
  • Éventuellement une poêle à blinis (comme celle que j’ai commandé sur le site Mathon !)

2-blinis maison à l'aneth OK

 

3-blinis maison à l'aneth OK

 

Comment procéder :

Nous mélangeons tous les ingrédients dans un grand bol, en prêtant attention qu’aucun grumeau ne se forme, puis nous laissons reposer la pâte à blinis environ 1 heure au frais en recouvrant le bol de film fraîcheur.

Après le temps de repos, nous faisons chauffer la poêle à blinis après l’avoir préalablement huilée légèrement, puis nous versons la quantité nécessaire de pâte à blinis dans chaque espace prévu à cet effet sur la poêle, et laissons cuire sur feu moyen.

Nous retournons les blinis pour les faire cuire et dorer de l’autre côté aussitôt que nous voyons des petits trous se former à leur surface.

Servir immédiatement et encore chaud !

Petit plus :

Nous pouvons accommoder ces blinis de la manière que nous voulons, mais je vous conseille de prévoir, comme la tradition le veut, du saumon fumé  – et au mieux « fumé maison » et dont vous trouverez la recette également sur mon blog-, quelques œufs de poissons et si possible, un « espuma à base d’avocat » – dont j’ai fait un premier essai visible dans une recette sur mon blog depuis l’acquisition d’un siphon !

4-blinis maison à l'aneth OK

Mettez-vous au jaune, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra solaire « Manipûra »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Yaourts maison au citron et à la cardamome verte

2-yaourts maison au citron OK

JAUNE RATIONALITÉ

Introduction :

C’est le citron que nous choisissons aujourd’hui pour le « jaune rationalité » ! Nous ajoutons à cela, de la cardamome verte et tout ce qu’il faut pour faire de bons yaourts maison, et le tour est joué !… Si avec tout cela nous n’avons pas un esprit rationnel !…

0-citron OK

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de rationalité :

Pour 12 yaourts, à réaliser à l’aide d’une machine à yaourts :

  • 6 citrons non traités (n’utiliser que le zeste, et pas le jus, car le lait a tendance à tourner quand le mélange est trop acide !)
  • 4 capsules de cardamome verte, à moudre au mortier
  • 1 ½ cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 1,5l de lait entier UHT (ou ½ écrémé, mais pas écrémé, car avec ce dernier les yaourts ne prennent pas !)
  • 2 pots de yaourts natures, soit 2x125g (éventuellement, opter pour des yaourts au citron)

3-yaourts maison au citron OK

 

Comment procéder :

Nous faisons chauffer 20cl de lait avec le zeste de citron ainsi que le sucre, puis nous ajoutons la cardamome après l’avoir réduite en poudre au mortier.

Nous laissons chauffer doucement jusqu’à ce que le lait devienne légèrement jaune.

Nous laissons refroidir ensuite ce mélange à chaleur ambiante, puis l’incorporons au reste du lait tout en mélangeant bien et laissons reposer pour environ 2 heures !

Ensuite, soit nous mixons le tout et poursuivons ainsi la recette, soit nous filtrons sans mixer et poursuivons la recette de cette manière.

Nous prenons tout d’abord une partie du lait aromatisé et le mélangeons aux yaourts, puis versons le reste du lait et mélangeons bien.

Nous versons le mélange dans les pots prévus à cet effet, et mettons dans la machine à yaourts pour 8 heures.

Nous laissons ensuite refroidir à température ambiante, puis au frais minimum 4 heures avant de déguster !

4-yaourts maison au citron OK

Petites astuces pour les yaourts… données de façon « pêle-mêle » :

  • Il faut utiliser de préférence des ustensiles en plastique, et non en bois ou en métal.
  • Il est préférable de ne pas faire de courants d’air pendant les heures de cuisson des yaourts… la cuisson des yaourts est très délicate !
  • Il faut éviter les mélanges trop acides, sinon le lait ne prend pas.
  • Au mieux, il faut utiliser du lait entier, ou demi-écrémé, mais pas écrémé…
  • Vous pouvez varier avec du lait de chèvre, de brebis ou de soja… mais faites quelques petites expériences avant, car parfois, il faut rajouter quelques heures de cuisson en plus ! En revanche, les yaourts ne prennent pas avec des laits du style lait d’amande, de coco, etc. (ou alors il faut modifier la recette de base que je vous ai donnée ici !… à vous de voir si vous voulez vous faire « apprentis sorciers en cuisine » !…)
  • Il est impératif d’utiliser des ingrédients (astuce principalement pour le lait et les yaourts) à chaleur ambiante… s’ils sont trop froids, les yaourts ont du mal à prendre.
  • Vous pouvez varier les goûts, les épices, etc., et même rajouter des compotes ou morceaux de fruits au fond des pots avant de les recouvrir du mélange, mais toujours faire attention que ce que vous rajoutez ne soit pas trop acide ! Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous souhaitez ajouter à vos yaourts, rajoutez votre accompagnement sur les yaourts une fois la cuisson terminée et une fois que les yaourts ont déjà refroidi au frais pendant plusieurs heures.
  • Les yaourts faits-maison, en règle générale, se gardent au frais pendant environ 5 à 7 jours… mais ils sont si délicieux, qu’au bout de moins de temps, il n’y en a déjà plus !
  • Si vous souhaitez toujours avoir chez vous des yaourts faits-maison au même goût, vous pouvez laisser un yaourt de côté pour vous en servir pour la préparation de la prochaine tournée… mais au bout de 4-5 fois, il faudra racheter un ou plusieurs yaourts frais.
  • Il est préférable de choisir les yaourts (qui servent à la préparation du mélange de base) bio, entiers,  et si possible avec une date de consommation la plus lointaine possible !

*************************************************************************************************

Mettez-vous au jaune, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra solaire « Manipûra »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie