Velouté « yin yang » d’asperges

1-veloute-yin-yang-dasperges-bicolores-ok

 

Lorsque les asperges montrent le bout de leur nez, parfois, le printemps et la chaleur qui vont avec ne sont pas toujours au rendez-vous…

… Alors, un petit velouté en duo d’asperges, c’est plutôt sympa comme idée !… Ça réchauffe un peu tout en faisant un peu oublier l’hiver et le printemps qui a du mal à prendre sa place et en faisant espérer que les beaux jours sont proches !

Hélas… je fus tellement plus préoccupée par l’effet yin yang de la présentation de mon assiette que par l’effet en bouche, que j’en ai oublié de passer le velouté au tamis !… Pas terrible en bouche, vous vous en doutez !…  Le velouté était plutôt filandreux ! Dommage, car au goût, il était tip-top ce velouté en duo d’asperges… et pourtant si simple à réaliser et sans chichi !

VERT INDÉPENDANCE 

Introduction :

C’est l’asperge verte que nous choisissons aujourd’hui de mettre en valeur dans cette recette, pour le « vert indépendance ».

asperge verte OK

Nous ajoutons quelques autres ingrédients de sorte à pouvoir préparer une bonne soupe… Si avec cela nous ne comblons pas notre besoin en indépendance !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette visant l’indépendance :

Pour 1 à 2 personnes en guise d’entrée chaude :

  • 180g d’asperges vertes
  • 180g d’asperges violettes/blanches
  • 150g de pommes de terre
  • 300-400ml de bouillon de légumes
  • Un peu de crème entière fluide
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 2 noix de beurre demi-sel

2-veloute-yin-yang-dasperges-bicolores-ok

 

Comment procéder :

Nous épluchons et lavons les asperges ainsi que les pommes de terre que nous coupons en morceaux.

Dans deux casseroles, nous faisons revenir dans le beurre et séparément les asperges violettes et les asperges vertes avec la moitié des pommes de terre dans chaque casserole.

Au bout de quelques minutes, nous versons la moitié du bouillon déjà bouillant dans chaque casserole et faisons cuire 10-15 minutes environ à couvert.

Ensuite nous mixons et passons au tamis ( !) les deux veloutés séparément ; nous assaisonnons en sel et en poivre et nous répartissons la crème avant de remuer et de déguster bien chaud…

Trucs et astuces :

Je vous propose de ne prendre pour cette recette que les bouts des asperges… Les pointes, nous pouvons préférer les garder pour les cuisiner crues en salade (asperges vertes) ou bien cuites à la vapeur (asperges violettes/blanches) et servies avec une sauce hollandaise par exemple !… Ainsi, pas de gaspillage dans la cuisine !

Dans l’asperge, tout est bon !

3-veloute-yin-yang-dasperges-bicolores-ok

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous aimez les asperges ?… Et bien voici quelques recettes qui attireront sans doute toute votre attention :

Salade d’asperges vertes crues et de raisins Sultanines à la pomme Granny 

3-salade d'asperges vertes et raisins sultanines OK

 

Asperges violettes à l’escalope panée et sauce hollandaise aux baies de genièvre 

2-asperges violettes et escalope panée OK

 

Gésiers de canard confits à la poêlée d’asperges vertes 

2-gésiers de canard confits à la poêlée d'asperges vertes OK

 

Jus pressé d’asperges vertes et de pomme Granny 

2-jus d'asperges vertes et pomme granny OK

« Parmentier revisité » au chou romanesco, à la cardamome verte et au boudin blanc, tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne

1-parmentier de romanesco  et boudin blanc OK

« Cher Antoine Parmentier,

  • Paix en votre âme !
  • Mais ici, je ne peux le nier,
  • Bien que de là-haut vous le souhaitiez,
  • Que je vous proclame,
  • Ma flamme,
  • Pour votre hachis Parmentier,
  • Souvent d’ailleurs apprécié,
  • C’est confuse que j’entame
  • Ma version* du Parmentier,
  • Dont le chou romanesco
  • Et le boudin blanc
  • Seront les grandes vedettes…
  • Car sans vouloir être rococos,
  • Ni faire un fiasco,
  • Sachons être accueillant,
  • Et bienveillant,
  • Devant cette recette
  • Et cette assiette…

… qui sont miennes !… »

Signé… Lydie de « OSER les couleurs dans votre assiette !… »

je prends mon indépendance, quant à la recette traditionnelle, vous le voyez… alors peut-on encore appeler ce plat « Parmentier » ?… je ne sais pas, mais quand je vois comme les grands chefs de nos jours revisitent nos plats de tradition, je me dis que j’en ai peut être le droit aussi, non ?… hihihi !…

VERT INDÉPENDANCE

Introduction :

C’est le chou romanesco que nous choisissons  aujourd’hui pour le « vert indépendance »… que nous aurons le plaisir de déguster dans un hachis Parmentier à ma façon…

chou romanesco OK

 

… auquel nous ajoutons de la cardamome verte

cardamome verte en graines OK

 

… et bien d’autres ingrédients encore, comme du boudin blanc, et surtout de la moutarde à l’ancienne incorporée dans des tuiles d’Emmental râpé…

… depuis que j’ai vécu en Allemagne, en Bavière, je ne peux manger du boudin blanc sans moutarde à l’ancienne… je préférerais, bien évidemment, l’accompagner de moutarde douce, comme celle que l’on trouve là-bas… mais si difficile à trouver en France !… peut-être en ferai-je une un jour maison avec recette à la clé sur le blog !…

Et si avec tout cela nous n’éprouvons pas un minimum de sentiment d’indépendance !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant indépendance :

Pour 2 personnes, en guise de plat principal :

Pour le Parmentier lui-même de chou romanesco et de boudin blanc :

  • 160g de fleurs de chou romanesco cru à précuire dans de l’eau bouillante salée
  • 1œuf entier
  • 3 capsules de cardamome verte dont on retire les graines
  • Un peu d’Emmental râpé
  • 1 boudin blanc de 125g environ
  • 1 blanc d’œuf,
  • 1 petit oignon
  • Sel et poivre du moulin

2-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

Pour 2 à 4 tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne :

  • 3 grosses poignées d’emmental râpé
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 ½ cuillère à café bombée de moutarde à l’ancienne
  • Sel et poivre du moulin

3-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

 

Comment procéder :

Une fois les fleurs de chou romanesco triées, lavées, égouttées et cuites à l’eau bouillante salée avec les graines de cardamome, nous égouttons et nous mixons avec l’œuf entier et nous assaisonnons en sel et poivre.

Nous retirons la peau du boudin blanc, encore cru, et nous le mixons avec le blanc d’œuf et l’oignon… nous assaisonnons en sel et poivre.

Dans un plat à gratin de taille moyenne, nous versons le mélange boudin blanc au fond, nous parsemons un peu de râpé, nous assaisonnons éventuellement encore en sel et poivre du moulin sur le dessus, puis nous ajoutons le mélange chou romanesco et parsemons à nouveau un peu de râpé et nous assaisonnons encore en sel et poivre du moulin si nécessaire…

Nous enfournons dans un four préchauffé sur 220°C et laissons cuire pendant minimum 15 minutes, puis nous faisons gratiner encore environ 5 minutes.

Pendant ce temps, nous préparons les tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne : pour cela, nous mélangeons les grosses poignées d’Emmental râpé avec le jaune d’œuf et la moutarde à l’ancienne.

Nous garnissons le fond d’emporte-pièces d’un diamètre de 8cm environ et préalablement disposés sur une plaque anti-adhésive ou sur du papier de cuisson, et nous faisons cuite au four pendant 5 minutes sur 200°C, puis nous laissons refroidir avant de déguster avec le Parmentier !

5-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Tarte de kiwi au « sabayon » d’estragon

1-tarte de kiwi au sabayon d'estragon OK

Voilà un titre qui ne laisse pas trop de place pour le « bla-bla »… Vite, vite… Passons vite à la recette !…

VERT INDÉPENDANCE

Introduction :

C’est le kiwi que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert indépendance »

kiwi OK

 

… ainsi que l’estragon « herbe de Dragon »

estragon herbe dragon OK

 

Nous ajoutons à cela tout le nécessaire afin de réaliser une bonne tarte… Si avec cela nous n’éprouvons pas un sentiment d’indépendance !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant indépendance :

Pour 2 à 3 personnes en guise de dessert original :

  • 130g de pâte brisée, prête à dérouler, à couper d’une dimension de 18x28cm
  • 3 kiwis épluchés et coupés en rondelles fines
  • Quelques graines de sésame noir complet bio
  • Un filet de miel de fleurs liquide

Pour la crème de style « sabayon »*… au lait et à l’estragon :

  • 1 jaune d’œuf
  • 40g de sucre en poudre
  • 10cl de lait
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs (ou farine)
  • 2-3 cuillères à café rases d’estragon « herbe de Dragon »
  • Éventuellement des boules en céramique (j’ai utilisé celles que j’ai reçues de ma commande chez Mathon !)

2-tarte de kiwi au sabayon d'estragon OK

 

3-tarte de kiwi au sabayon d'estragon OK

 

Comment procéder :

Une fois la pâte brisée coupée à la bonne dimension, nous la plaçons sur une plaque recouverte de papier cuisson, et nous retroussons les bords sur eux-mêmes et leur donnons une forme dentelée à l’aide des index et des majeurs, et ce sur tout le tour de la tarte.

Nous déposons les boules de céramique dessus – ou à défaut des haricots crus ou toute autre chose évitant que la pâte ne lève/se soulève lors de la cuisson – et nous enfournons dans un four préchauffé sur 200°C et laissons cuire pendant 15-20 minutes environ, en surveillant de temps à autre la cuisson. Nous laissons refroidir.

Pendant ce temps, nous préparons la crème « de type sabayon » *. Pour cela, nous faisons monter au bain-marie le jaune d’œuf avec le sucre en poudre tout en fouettant. Nous ajoutons petit à petit la fécule de maïs, et tout à la fin nous versons le lait, tout en continuant de fouetter. Nous incorporons l’estragon et laissons refroidir quand la « crème-sabayon » a une consistance « semi-liquide – semi-épaisse » !

Nous versons délicatement le sabayon sur la pâte brisée déjà cuite et légèrement refroidie.

Nous posons par-dessus soigneusement et joliment les rondelles de kiwis ; nous ajoutons le filet de miel liquide ça et là et parsemons quelques graines de sésame noir… histoire de donner un peu de croquant et un peu de goût ainsi que de couleur à notre dessert… mais également de « tromper un peu l’ennemi » : car difficile de différencier les graines de sésame noir complet bio et les minuscules graines noires comestibles du kiwi !…

* Pourquoi j’ai décidé de nommer ma crème « sabayon » ?…

Pour cette tarte, je n’avais pas envie de réaliser une crème pâtissière… je voulais quelque chose d’autre de plus onctueux et de plus « liquide » et tout en étant un minimum épais quand même !… J’ai donc pensé réaliser une « sorte de sabayon sucré », dans lequel j’ai remplacé la liqueur/le vin par du lait !… voilà pour la petite histoire !… Ceci dit, rien ne vous empêche de préparer un vrai sabayon à base de liqueur ou de vin quelconque !…

4-tarte de kiwi au sabayon d'estragon OK

5-tarte de kiwi au sabayon d'estragon OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie