Tartelettes au vin et à l’ail sauvage

1-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

 

Avez-vous déjà entendu parler de la « Tarte Vaudoise au vin blanc » ?…

Personnellement, la première fois que j’ai vu qu’une telle tarte « existait », j’ai eu tout de suite envie de goûter !… Bien évidemment, il m’a fallu ce jour-là la revoir un peu à ma manière, et à l’époque de mon ancien blog, je l’avais préparée avec un peu de thé !!!…

Aujourd’hui, je vous la propose avec du vin, certes, mais premièrement, pas « Vaudois »… oups !… et deuxièmement, pas sec non plus… au contraire, moelleux… re-oups !…

En fait, le choix de mon vin s’est basé sur le fait que j’intègre directement dans la pâte de l’ail des ours/ail sauvage, et du coup, pour contrecarrer son goût aillé, j’ai pensé qu’un vin moelleux serait préférable !

Sur quelques tranches de tomates bien assaisonnées, c’est vraiment très intéressant pour les papilles !

ROUGE DYNAMISME 

Introduction :

C’est l’ail sauvage/ail des ours que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge dynamisme » et tout particulièrement les feuilles… considérées comme un ingrédient dit rouge, de par ses propriétés avoisinant celles de l’ail, surtout lorsqu’il est préparé cru, malgré sa couleur verte !…

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

… ainsi que la baie rose

baies roses OK

… la tomate

tomate ronde OK

… et le romarin.

romarin OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer de jolies et goûteuses tartelettes au vin… Et à nous le dynamisme tout en couleur et en saveur !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant dynamisme :

Pour 8 personnes, soit une tartelette par personne, en guise d’entrée originale :

Pour la pâte :

  • 140g de farine, et un peu plus pour le plan de travail
  • 1 pincée de sel
  • 1 grosse pincée de sucre en poudre
  • ½ sachet de levure chimique
  • 60g de beurre pommade
  • Un peu de lait (pas plus de 5cl !!!)
  • 10 belles feuilles d’ail sauvage

Pour l’appareil :

  • 60g de sucre en poudre
  • 10g de farine
  • 10cl de vin blanc moelleux
  • 15g de beurre
  • Quelques baies roses

Pour les tomates :

  • Prévoir environ 1 à 2 tomates rouges par personne selon leur grosseur
  • De l’huile d’olive
  • Du vinaigre balsamique
  • Du sel et du poivre du moulin
  • Du romarin

2-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

Comment procéder :

La veille :

Pour la pâte :

Une fois les feuilles d’ail sauvage triées, lavées et égouttées, nous les mixons directement dans un peu de lait.

Nous mélangeons farine, sel, sucre en poudre et levure chimique, puis nous ajoutons le beurre pommade coupé en petits morceaux, et commençons à travailler du bout des doigts, tout en ajoutant petit à petit le lait à l’ail sauvage.

Attention, la pâte ne doit pas coller aux doigts.

Nous divisons la pâte en 8 parts égales, et nous garnissons le fond et les bords de 8 petits moules à tarte anti-adhésifs de 10cm de diamètre et 2cm de hauteur.

Nous laissons ainsi reposer toute une nuit au frais.

Le lendemain :

Nous sortons les moules à tarte du réfrigérateur et nous piquons la pâte à la fourchette.

Pour l’appareil :

Nous mélangeons farine et sucre, puis nous versons le vin blanc moelleux par-dessus et remuons au fouet légèrement avant de verser directement sur les fonds de tarte de manière égale.

Nous ajoutons le beurre en petits dés par-dessus et pouvons mettre à cuire au four préchauffé sur 220°C pendant environ 20 minutes, en surveillant la cuisson de temps à autre.

Pour les tomates :

Nous lavons les tomates… Si nécessaire, pour vous, alors enlevez la peau, voire même épépinez-les… Puis nous les coupons en rondelles (ou autrement…), et nous les assaisonnons d’huile d’olive, de vinaigre de balsamique, de romarin, de sel et de poivre. Nous réservons jusqu’au moment de servir.

Quand les tartes sont cuites, nous les laissons refroidir quelques instants, ensuite nous pouvons parsemer ça et là quelques baies roses sur le dessus, et les déguster tièdes sur la salade de tomates.

Petit plus :

A la place des quelques tranches de tomates, nous pouvons préparer un sorbet à la tomate : c’est encore plus original !…

3-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

4-tartelettes-au-vin-et-a-lail-sauvage-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous voulez surprendre et être surpris ?… Préparez et goûtez donc ma recette suivante :

Tartelette « tulipe » aux fraises et pesto d’ail des ours 

2-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

Publicités

Tartelette « tulipe » aux fraises et pesto d’ail des ours

1-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

 

On est (et on naît aussi !…) loufoque, ou on ne l’est pas… « OSER les couleurs dans votre assiette ! » a décidé de l’être… parfois !…

Une tartelette, certes, pleine de saveurs, mais pour les âmes sensibles, il va falloir s’accrocher, car après un tel dessert où le mariage de la fraise et du pesto à l’ail des ours fait honneur et prédomine tout le reste, vous aurez sans doute besoin d’une autre petite douceur avant de siester pour digérer !…

Bref, de la détermination, il va vous en falloir pour oser tester, mais une fois votre peur vaincue, vous serez bien contents d’avoir tenté le coup !

ROUGE DÉTERMINATION 

Introduction :

C’est la fraise que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge détermination »

fraise OK

… ainsi que l’ail des ours/ail sauvage et plus particulièrement, les feuilles dont nous nous servons pour faire un pesto !…

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

3-pesto d'ail sauvage OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour réaliser une tartelette en forme de tulipe, et à nous le regain en détermination !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant un regain en détermination :

Pour 1 personne, en guise de dessert copieux :

  • 90g de pâte sablée légèrement vanillée
  • 9 grosses fraises
  • 3 cuillères à café bombées de pesto d’ail des ours 
  • 1 cuillère à soupe bombée de sucre roux
  • 3 cuillères à café rases de miel de fleurs crémeux
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel !
  • Quelques pignons de pin
  • Un moule tulipe de 17cm de diamètre (pour les bords du haut), de 8cm (dans le fond) et de 6cm de hauteur

2-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

 

Comment procéder :

Nous étalons la pâte sablée en un cercle pouvant recouvrir tout le fond ainsi que les bords du moule tulipe.

Nous déposons le miel au fond directement sur la pâte, puis les fraises lavées et équeutées soit entières soit coupées en deux ou en quatre selon leur grosseur.

Nous parsemons le sucre roux sur les fraises, ensuite le pesto d’ail des ours et nous poivrons le tout.

Nous dispersons ça et là quelques pignons de pin avant d’enfourner dans le four préchauffé sur 220°C et nous laissons cuire environ 15-25 minutes, en surveillant la cuisson… Si nécessaire, nous baissons la température du four à mi-cuisson.

Manger cette tartelette à la sortie du four, c’est idéal, mais elle peut être dégustée également froide ou tout du moins à chaleur ambiante.

3-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

4-tarte-aux-fraises-et-pesto-dail-sauvage-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Spätzle maison à l’ail sauvage gratinées au four

1-spatzle-maison-a-lail-sauvage-ok

 

Depuis le temps que je voulais faire une recette de spätzle sur mon blog… et bien, aujourd’hui, c’est chose faite… et à l’ail sauvage, en plus !… de quoi se requinquer en enthousiasme, vous ne trouvez pas ?…

ROUGE ENTHOUSIASME 

 

Introduction :

C’est l’ail sauvage/ail des ours que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge enthousiasme » et plus précisément les feuilles, que nous considérons comme un ingrédient dit rouge, surtout lorsqu’il est préparé à cru, ou tout du moins pas trop cuit !

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour faire des spätzle maison… quelle assiette colorée pleine d’enthousiasme !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant enthousiasme :

Pour 1 à 2 personnes, selon si servies en plat principal ou bien en accompagnement de plat :

  • 100g de farine
  • 1 œuf entier
  • 10 belles et grosses feuilles d’ail sauvage/ail des ours
  • 1 peu d’eau
  • 2 cuillères à soupe ou un peu plus de crème fraîche épaisse légère
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 grosse poignée d’Emmental râpé
  • 1 gros oignon
  • 1 grosse noisette de beurre
  • Du sel et du poivre du moulin
  • De préférence, un « appareil à spätzle »… (Personnellement, j’ai une grille ainsi qu’une spatule, mais il semble que la râpe soit plus pratique !…)
  • Si vous voulez tenter l’expérience de les faire sans appareil, c’est possible aussi mais plus long, et il faudra également veiller à ce que votre pâte soit plus compacte/ferme que liquide : vous la disposerez sur une planche au dessus de votre casserole d’eau bouillante salée, et vous la détaillerez au couteau au fur et à mesure en les laissant tomber dans l’eau !

2-spatzle-maison-a-lail-sauvage-ok

3-spatzle-maison-a-lail-sauvage-ok

Comment procéder :

La veille :

Une fois les feuilles d’ail sauvage triées, lavées et égouttées, nous les mixons directement dans l’œuf entier ; nous versons le mélange dans un récipient que nous fermons hermétiquement avec du film fraîcheur et laissons ainsi jusqu’au lendemain au frais.

Le jour J :

Nous mettons la farine au fond d’un saladier, et nous versons au centre le mélange œuf-ail sauvage et mélangeons le tout, tout en ajoutant l’eau petit à petit en veillant à ne pas laisser se former des grumeaux… Nous assaisonnons de sel et de poivre.

A noter :

  • Vous pouvez remplacer l’eau par du lait, de la crème liquide ou bien du bouillon de légumes ou autre…
  • Au niveau de la quantité de liquide, ce qu’il faut savoir c’est que plus vous ajouterez du liquide à votre pâte et plus vos spätzle seront longues et fines ; à contrario, moins vous en ajouterez et plus vos spätzle seront compactes et petites… à vous de voir quelle consistance et quel aspect vous souhaitez leur donner !
  • A titre informatif, personnellement, j’ai utilisé pour cette recette environ 100ml de liquide…

Nous laissons reposer la pâte environ une heure. Pendant ce temps, nous épluchons l’oignon, le coupons finement et le faisons revenir dans la noisette de beurre et nous assaisonnons en sel et en poivre. Nous réservons.

Une fois la pâte reposée, nous portons de l’eau salée à ébullition dans une grande casserole, et à l’aide de notre appareil à spätzle, nous formons les spätzle et les faisons cuire dans l’eau. Les spätzle sont cuites lorsqu’elles remontent à la surface de l’eau.

Dès qu’elles remontent, nous les trempons de suite dans de l’eau très froide pour stopper la cuisson et pour qu’elles gardent leur couleur bien verte de l’ail sauvage, et les égouttons tout de suite derrière pour ne pas qu’elles s’imbibent d’eau !…

Nous versons l’huile d’olive sur les spätzle, nous remuons bien et remplissons un plat à four après avoir réajusté en sel et poivre si nécessaire.

Nous déposons sur le dessus la crème, l’Emmental râpé ainsi que l’oignon revenu préalablement à la poêle.

Nous mettons au four préchauffé sur 220°C et laissons gratiner environ 15 minutes.

Alternative :

Avant de placer les spätzle au four, nous pouvons les faire revenir un peu dans une poêle en fonte pouvant également passer au four, et ensuite laisser directement les spätzle gratiner au four dans cette même poêle !…

Le top du top est d’avoir des petites poêles en fonte individuelles et d’en servir une par personne dès la sortie du four !…

4-spatzle-maison-a-lail-sauvage-ok

5-spatzle-maison-a-lail-sauvage-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Voici quelques recettes à base d’ail sauvage/d’ail des ours que vous trouverez sur le blog :

Ravioli géants à l’ail sauvage, mozzarella et poivron rouge 

2-ravioli géants à l'ail sauvage OK

 

Côte d’agneau farcie à l’ail des ours et Sainte-Maure 

4-cote-dagneau-farcie-a-lail-des-ours-et-sainte-maure-ok

 

Blinis maison aux boutons d’ail des ours et au curry 

2-blinis d'ail des ours au curry OK

 

Cuisses de grenouilles au beurre d’ail sauvage 

2-cuisses de grenouilles au beurre d'ail sauvage OK

 

Cromesquis de porc au cœur coulant de beurre d’ail sauvage 

2-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

 

Boutons d’ail sauvage au vinaigre 

2-boutons-dail-sauvage-au-vinaigre-ok

 

Gnocchi maison de feuilles d’ail des ours 

3-gnocchi maison à l'ail sauvage OK

Bouchées de spaghetti à l’ail sauvage façon carbonara

1-bouchees-de-spaghetti-carbonara-a-lail-sauvage-ok

 

Vous raffolez de l’ail sauvage ?… Voici une recette de spaghetti maison à l’ail sauvage qui ravira sûrement vos papilles !…

ROUGE CAPACITÉ 

 

Introduction :

C’est l’ail sauvage/ail des ours que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge capacité » et plus précisément les feuilles, que nous considérons comme un ingrédient dit rouge, surtout lorsqu’il est préparé à cru, ou tout du moins pas trop cuit !

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour faire des spaghetti maison avec une sauce carbonara traditionnelle, et ô… que cette assiette colorée nous redonne de la capacité !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant capacité :

Pour environ 6 personnes en guise d’apéritif original servi chaud :

  • 100g de farine, et un peu plus pour le plan de travail
  • 1 œuf entier
  • 10 belles grosses feuilles d’ail des ours/d’ail sauvage
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 50g d’allumettes de lardons fumés
  • 2 jaunes d’œufs
  • Du parmesan, à râper à la minute
  • (Pensez à garder un peu de l’eau de cuisson des pâtes à incorporer dans la carbonara !)

2-bouchees-de-spaghetti-carbonara-a-lail-sauvage-ok

3-bouchees-de-spaghetti-carbonara-a-lail-sauvage-ok

 

Comment procéder :

La veille :

Nous mixons directement les feuilles d’ail sauvage dans l’œuf entier, après les avoir lavées et égouttées, en faisant attention de ne pas faire mousser le mélange.

Nous versons dans un récipient, nous fermons hermétiquement avec du film fraîcheur et laissons reposer ainsi au frais jusqu’au lendemain.

Le jour J :

Dans un saladier, nous plaçons la farine, et versons le mélange œuf-ail sauvage au milieu ; nous assaisonnons de sel et de poivre, et avec une main, nous travaillons la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène et la laissons reposer pendant une heure au frais enveloppée dans du film fraîcheur.

Nous sortons la pâte du réfrigérateur, et nous l’aplatissons tout d’abord en grandes bandes à l’aide d’un laminoir, et ce jusqu’au numéro 5. Ensuite, toujours à l’aide du laminoir, nous formons les spaghetti et les déposons de suite sur une surface légèrement farinée en faisant attention qu’ils ne se touchent pas les uns les autres (ou en tout cas, pas trop, pour éviter qu’ils ne collent les uns aux autres avant la cuisson !).

Nous faisons bouillir de l’eau salée, puis baissons un peu le feu et faisons cuire les spaghetti doucement quelques minutes. Nous les égouttons en veillant à garder un peu de l’eau de cuisson. Nous les réservons au chaud.

Nous préparons la carbonara en faisant revenir à sec les allumettes de lardons fumés dans une poêle anti-adhésive.

Nous ajoutons un peu d’eau de cuisson aux jaunes d’œufs préalablement battus légèrement et dans lesquels nous avons ajouté un peu de parmesan. Nous ajustons en sel et poivre du moulin.

Reste plus qu’à servir le tout sans oublier de râper encore un peu de parmesan à la minute sur le dessus… et à déguster de suite sans plus attendre !

Petite alternative :

Vous pouvez préférez les lardons aux allumettes de lardons, mais pour ces bouchées en guise d’apéritif, je trouve les allumettes plus appropriées !…

Petite plus… ou plutôt pas !

Vous pouvez ajouter un peu de crème dans votre carbonara si vous le souhaitez, mais pour les Italiens, c’est un sacrilège !… Et très sincèrement, si vous préparez votre carbonara à la dernière minute et qu’elle est réussie, il n’y a vraiment pas besoin de crème !… avis d’une connaisseuse en la matière !

4-bouchees-de-spaghetti-carbonara-a-lail-sauvage-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous aimez les pâtes faites maison ?… Alors je vous propose les recettes suivantes :

Ravioli géants à l’ail sauvage, mozzarella et poivron rouge 

2-ravioli géants à l'ail sauvage OK

 

Ravioles géantes maison « saveur cannelle » farcies à la courge muscade, 

aux noix et aux amandes

2-ravioles géantes maison de courge muscade à la cannelle OK

 

Ravioli géants maison farcis pesto de pissenlit et beignets de pâte soufflés 

3-ravioli-geants-maison-farcis-pesto-de-pissenlit-ok

Filet de poulet farci aux myrtilles, ravioli maison farcis aux noix de Cajou 

4-pâtes maison farcies OK