Le gratin de pain Venoscin à ma façon

1-gratin-de-pain-venoscin-ok

 

Et bien voici une recette qui se concocte non loin de chez moi à Vénosc !… « Le gratin de pain des Venoscaines » : « une spécialité des montagnes qui permet de recycler les restes de tous les jours !… » (Source Isère Magazine !)

… et cette recette, je vous la propose aujourd’hui sur mon blog, remaniée un peu à ma façon… et « couleur oblige », c’est dans le vert que nous la cuisinerons !

VERT EXTÉRIEUR 

Introduction :

C’est le raisin sec Sultanine que nous choisissons aujourd’hui pour le vert « exrérieur».

raisin sec Sultanine OK

Nous ajoutons à cela quelques ingrédients pour préparer un bon gratin de pain… Et nous voilà déjà devant une assiette dont la couleur verte nous aide à combler notre besoin en « extérieur » !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette « extérieur » :

Pour environ 4 personnes, en guise de « 4-heures » ou de dessert copieux !

  • 250g de pain dur (personnellement, j’ai pris un pavé au levain)
  • 120ml de lait ½ écrémé
  • 4 cuillères à soupe de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 œufs entiers
  • 100ml de crème entière fluide
  • 120 à 140g de raisins secs Sultanine

2-gratin-de-pain-venoscin-ok

 

Comment procéder :

Nous coupons le pain en dés de la taille d’un demi-pouce et le faisons tremper dans le lait avec le sucre roux ainsi que le sucre vanillé.

Une fois que le pain est devenu mou, nous versons le tout dans un moule à gratin.

Dans un récipient à part tout d’abord, nous mélangeons les œufs, la crème et les raisins secs puis versons ce mélange sur le pain.

Nous mettons à cuire et dorer au four préchauffé sur 200°C pendant environ 20-30 minutes, voir un peu plus selon les goûts de chacun.

Idéal à déguster chaud à la sortie du four ou bien tiède après une journée de ski en hiver ou après une bonne randonnée dans les montagnes !

Alternative : 

Personnellement, je n’avais pas de pain dur. Du coup, j’ai d’abord fait revenir le pain préalablement coupé en cubes dans de la matière grasse et je les ai fait dorer de tous les côtés avant de poursuivre la recette… Ainsi, c’est plutôt pas mal, car le pain reste joliment en cubes et ne se ramollit pas trop dans le lait, tout en s’en imbibant quand même !

Petit plus :

Nous pouvons verser quelques gouttes de Rhum ou d’Amaretto dans la préparation (avec modération, bien sûr !), et accompagner ce plat de boules de glace au rhum-raisins ou aux amandes !

3-gratin-de-pain-venoscin-ok

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Voici une recette que vous trouverez sur le blog, dans laquelle nous combinons raisins secs Sultanine, asperges vertes et pomme Granny… un régal pour les yeux et pour les papilles !

Salade d’asperges vertes crues 

et de raisins Sultanines à la pomme Granny 

2-salade d'asperges vertes et raisins sultanines OK

Confiture de raisins blancs Italia

1-confiture-de-raisins-blancs-ok

 

Une confiture maison, pour des matins heureux, dès le petit déjeuner !…

VERT EXTÉRIEUR 

 

Introduction :

C’est le raisin blanc de variété Italia que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert extérieur »

2-raisin Italia OK

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour réaliser une confiture maison et laissons mijoter… Si avec tout cela nous n’éprouvons pas une envie d’extérieur !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette « extérieur » :

Pour un petit pot de confiture :

  • Environ 300g de raisins blancs variété Italia
  • 180g de sucre en poudre blanc
  • 60g d’eau, soit environ 5 cl
  • Éventuellement, de l’agar-agar

2-confiture-de-raisins-blancs-ok

3-confiture-de-raisins-blancs-ok

 

Comment procéder :

Nous lavons les grains de raisin, nous les coupons en deux et retirons les pépins

… pour info, cette année, j’ai décidé de tenter de les planter, ces pépins, pour voir, si un jour dans un pot, un pied de vigne poussera sur ma terrasse !… affaire à suivre, donc !…

… puis nous les faisons revenir dans une casserole sur feu moyen, avec l’eau et le sucre. Nous laissons ensuite refroidir complètement, et nous refaisons cuire sur feu moyen… Nous procédons ainsi plusieurs fois, jusqu’à ce que la texture de la confiture nous convienne.

Pour finir, nous faisons bouillir une fois le mélange, et le versons en pot immédiatement, que nous fermons hermétiquement et que nous retournons pour le laisser refroidir… nous le stockons ainsi jusqu’au moment de l’ouvrir et de déguster la confiture !…

Astuce :

Si vous considérez cette confiture trop « liquide », vous pouvez ajouter vers la fin de la cuisson, un sachet d’agar-agar (2g)… votre confiture aura alors davantage l’aspect d’une gelée avec des morceaux de raisins dedans !

4-confiture-de-raisins-blancs-ok

5-confiture-de-raisins-blancs-ok

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous appréciez le raisin blanc ?… Moi aussi, ça tombe bien !… Je vous recommande du coup la recette suivante en guise d’entrée :

Salade fraîcheur de feuilles de céleri-branche, raisin Italia et pomme Granny 

4-salade fraîcheur de céleri OK

Salade de feuilles de pissenlit (du jardin !…) et de fraises au miel et aux pralins

1-salade de pissenlit et de fraises OK

Et oui, c’est bien la saison du pissenlit !… Elle a commencé il y a un petit moment déjà, mais en haut de mes montagnes, il fait parfois encore si froid, si humide, si pluvieux, que l’on préfère attendre (en tout cas « je… » !…) encore un peu avant de le cueillir, sinon, ce n’est plus une salade de pissenlit qui se trouve dans mon assiette, mais une « crudité de bébé-escargots » !… Il suffit de quelques rayons de soleil… et déjà le pissenlit renaît, « sans habitant aucun », et nous éblouit par sa couleur… et sa saveur en bouche !… il est certes moins jeune, mais tout aussi gourmand !

Le pissenlit m’a d’ailleurs toujours inspirée !… Pour ceux qui me suivaient déjà sur mon « Blog des Surprises », vous souvenez-vous de mes deux articles de l’année dernière ?

0-0-pissenlit revisité et déstructuré ! OK

Pissenlit revisité et déstructuré !

0-1-une cueillette... deux recettes ! OK

Une cueillette… deux recettes !

 

VERT EXTÉRIEUR

Introduction :

Pour cette entrée très fraîche, légère et pleine de vitamines,  nous choisissons les feuilles de pissenlit aujourd’hui pour le « vert extérieur »… cueillies à l’extérieur à la minute, juste avant de les trier, les  laver, les égoutter et les assaisonner !…

pissenlit OK

 

En principe, on les cueille en « bottes », en creusant bien avec un couteau tout autour des racines… Personnellement, pour éviter d’avoir à trop les laver, vu toute la terre qu’il reste en faisant ainsi, j’ai pris l’habitude de les couper à ras le sol !… Par contre, il paraît que les racines ont également leurs propres vertus médicinales… Je me renseigne, et je cogite quelque chose avec, si c’est comestible, bien évidemment !… Promis !

Pour notre recette, nous ajoutons aux feuilles de pissenlit des fraises (même si je n’achète pas forcément les meilleures pour une question de coût, j’en avais tout simplement envie pour contrecarrer en rouge le vert du pissenlit dans cette assiette !…) et nous préparons une bonne sauce pour l’assaisonnement en ajoutant du miel ainsi que des pralins pour ornementer le tout… Si avec cela nous ne comblons pas notre envie et notre besoin d’extérieur !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette ouvrant vers l’extérieur :

Pour 1 personne en guise d’entrée légère :

  • 1 grosse poignée de feuilles de pissenlit, soit environ 45g
  • 3-4 fraises
  • ½ cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de balsamique
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel
  • 1 à 2 cuillères à café de sucre roux, selon l’amertume des feuilles de pissenlit
  • 1 cuillère à café de miel de fleurs liquide
  • 1 cuillère à café bombée de pralins

2-salade de pissenlit et de fraises OK

 

Comment procéder :

Une fois les feuilles de pissenlit triées, lavées, égouttées, nous les mettons dans un saladier, nous les assaisonnons de la sauce préalablement préparée avec l’huile d’olive, le vinaigre de balsamique, le poivre, le sucre roux, nous mélangeons délicatement…

Nous coupons les fraises en grosses tranches après les avoir lavées et équeutées et les ajoutons à la salade de pissenlit. Nous mélangeons bien soigneusement.

Nous servons dans une assiette, et versons le miel en filet sur le dessus et parsemons quelques pralins pour le côté croquant !… juste divin… surtout si on peut la déguster sur la terrasse… à l’extérieur ?…

3-salade de pissenlit et de fraises OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie