Encornets aux poivrons tricolores en tartare

 

Eh bien depuis ma fameuse « Tielle sétoise », je me suis farci plusieurs fois des encornets… Vous allez bientôt me demander si je commence à aimer ce genre de bestioles-là dans mes casseroles et dans mes assiettes… Ce à quoi, je répondrais, si vous le faisiez : « Tant qu’il y a de la couleur !… »

Là, ça se corse un peu pour moi aujourd’hui, car les encornets restent crus dans cette recette, mais d’un autre côté ils restent très tendres ainsi coupés en mini-brunoise… donc pas d’effet caoutchouc !…

Alors, si comme moi, les encornets, surtout crus, ne sont pas votre tasse de thé, prenez votre courage à deux mains, et faites le grand pas pour goûter cette recette quand même… Je vous le promets, vous ne serez pas déçus !…

ROUGE COURAGE 

 

Introduction :

C’est le poivron rouge que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge courage »

 

… ainsi que la tomate ronde

 

… l’oignon

 

… l’ail

 

… le piment de Cayenne entier

 

… le paprika doux en poudre

 

… et le romarin.

 

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour réaliser un bon tartare d’encornets, digne de ce nom… Si avec tout cela nous n’avons pas un regain en courage !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de courage :

Pour 1 à 2 personnes, en guise d’entrée :

  • 100g d’anneaux d’encornets décongelés
  • 100g de poivron (1/3 rouge, 1/3 jaune, 1/3 vert)
  • 1 tomate pas trop mûre
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petit piment de Cayenne entier à moudre au mortier
  • ½ cuillère à café de paprika doux en poudre
  • Du thym
  • Du romarin
  • De la marjolaine
  • 1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 à 1 ½ cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à café bombée de moutarde mi-forte
  • Du sel et du poivre du moulin

 

Comment procéder :

Nous coupons les encornets ainsi que les poivrons en mini-brunoise. Nous faisons de même avec tomate et oignon, et nous coupons finement l’ail. Nous mélangeons.

Nous préparons ensuite la marinade à base d’huile d’olive, de vinaigre balsamique, de moutarde, de piment de Cayenne, de paprika doux, de thym, de romarin, de marjolaine, de sel et de poivre, que nous versons ensuite sur le tartare encornets-poivrons.

Nous remuons bien et laissons ainsi mariner au frais jusqu’au moment de servir, à l’aide d’emporte-pièces… sans oublier les ronds et les boules de pâte croustillants* !

*Lorsque je fis ma tielle sétoise, il me restait de la pâte, et j’avais décidé de la faire cuire en deux ronds de 8cm de diamètre et en quelques boules… et bien je les ai tout simplement intégrés dans cette assiette-là pour le côté croquant !…

Petit plus :

Vous pouvez également ajouter de la courgette et de l’aubergine, pour faire comme une ratatouille crue avec des encornets dedans !…

Autre idée :

Si vous avez des restes suite à cette recette, vous pouvez faire cuire quelques minutes, et vous en servir comme sauce pour un plat chaud de pâtes ou même une salade de pâtes !…

 

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Juste un petit coup d’œil sur ma version de la Tielle Sétoise :

Tielle sétoise à ma façon 

 

Publicités

Côte d’agneau farcie à l’ail des ours et Sainte-Maure

1-cote-dagneau-farcie-a-lail-des-ours-et-sainte-maure-ok

 

J’avais vu un jour une recette de côte d’agneau farcie au fromage frais d’Eric Sapet… Puis j’ai malheureusement perdu cette recette de vue… Il m’a donc fallu du courage pour la créer de toute pièce selon les seuls petits souvenirs qu’il me restait en tête !

C’est alors que j’ai pensé faire le même style de plat avec une côte d’agneau, du fromage de chèvre mais plus précisément un morceau de bûche Sainte-Maure, des feuilles d’ail des ours, et quelques morceaux de poivrons tricolores, entre autres !…

Et puisque j’innovais complètement, je me suis dit que ce serait sympa de préparer du millet en accompagnement, vu que je n’en avais jamais ni cuisiné ni mangé avant !

En avant toute pour une recette super colorée et super goûteuse !

ROUGE COURAGE 

Introduction :

C’est la côte d’agneau que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge courage »

cote-dagneau-ok

… ainsi que les feuilles d’ail des ours

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

… et le poivron rouge.

poivron rouge OK

… Nous ajoutons à cela le nécessaire pour faire un plat qui met en appétit, tant par son visuel que par ses saveurs… Et à nous d’être plein de courage !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de courage :

Pour 1 personne en guise de plat principal :

Pour la côte d’agneau farcie :

  • 1 côte d’agneau de 100g environ
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 4 belles feuilles fraîches d’ail des ours
  • 4 tranches fines de bûche Sainte-Maure, soit 60g environ
  • 1 gros pouce de poivron rouge
  • 1 gros pouce de poivron jaune
  • 1 gros pouce de poivron vert
  • 1/8 d’oignon
  • De la crépine de porc
  • De l’huile d’olive

Pour le millet :

  • 70g de millet décortiqué
  • Le double de volume du millet en bouillon de légumes froid
  • 1 noisette de beurre
  • Du sel et du poivre du moulin
  • 1 cuillère à soupe de crème entière fluide

2-cote-dagneau-farcie-a-lail-des-ours-et-sainte-maure-ok

Comment procéder :

Pour le millet :

Nous versons tout d’abord le millet dans une casserole ainsi que la noisette de beurre et nous faisons fondre ce dernier sur feu doux tout en remuant.

Nous ajoutons ensuite le bouillon de légumes froid par-dessus et nous portons à ébullition.

Alors nous salons légèrement, et nous couvrons pour laisser cuire ainsi jusqu’à absorption totale du bouillon, et ce sur feu doux à nouveau pendant environ 20 minutes, tout en vérifiant la cuisson et en remuant de temps à autre.

Nous gardons au chaud. Nous poivrons si nécessaire et nous ajouterons la crème à la minute juste avant de servir.

Pour la côte d’agneau farcie :

Nous désossons la côte d’agneau, nous salons et poivrons des deux côtés.

Nous coupons poivrons et oignon en mini-brunoise que nous assaisonnons en sel et poivre, ainsi qu’avec un peu d’huile d’olive.

Nous enveloppons chaque tranche de Sainte-Maure d’une feuille d’ail des ours et nous en posons deux de chaque côté de la côte d’agneau.

Par-dessus, nous ajoutons la brunoise de poivrons-oignon et nous enveloppons le tout de crépine de porc méticuleusement, de sorte que le fromage ne coule pas à travers lors de la cuisson… N’hésitez pas d’ailleurs à envelopper de plusieurs tours de crépine votre côte d’agneau bien garnie !

Nous faisons d’abord cuire à la poêle dans de l’huile d’olive, et sur feu plutôt vif, pour bien saisir la crépine de tous les côtés, puis nous finissons la cuisson au four préchauffé et très chaud sur 220°C, pendant au moins 10 minutes, tout en surveillant la cuisson de temps à autres et en baissant légèrement la température si nécessaire.

Reste plus qu’à servir joliment le tout…

Un vrai régal, autant pour les yeux que pour les papilles ! Imaginez-vous devant ce plat, pendant ce week-end de Pâques… original, non ?

3-cote-dagneau-farcie-a-lail-des-ours-et-sainte-maure-ok

4-cote-dagneau-farcie-a-lail-des-ours-et-sainte-maure-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous appréciez le goût de l’ail sauvage dans votre cuisine ?… Voici quelques recettes qui vous plairont probablement de tester !

Gnocchi maison de feuilles d’ail des ours 

3-gnocchi maison à l'ail sauvage OK

 

Pesto maison de feuilles d’ail des ours 

2-pesto d'ail sauvage OK

 

Ravioli géants à l’ail sauvage, mozzarella et poivron rouge 

2-ravioli géants à l'ail sauvage OK

 

Cromesquis de porc au cœur coulant de beurre d’ail sauvage 

2-cromesquis de porc au beurre d'ail sauvage OK

 

Cuisses de grenouilles au beurre d’ail sauvage 

2-cuisses de grenouilles au beurre d'ail sauvage OK

 

Blinis maison aux boutons d’ail des ours et au curry 

5-blinis d'ail des ours au curry OK

Tomate-mozzarella en barquettes de poireaux

1-tomate-mozzarella en barquettes de poireaux OK

Allez, commençons donc notre repas par une entrée fraîcheur toute simple de tomate et mozzarella joliment présentée dans une barquette de poireaux…

ROUGE COURAGE 

Introduction :

C’est la tomate-grappe ronde que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge courage »

tomate-grappe ronde OK

… ainsi que la baie rose.

baies roses OK

Nous ajoutons à cela, de la mozzarella, une bonne sauce maison pour assaisonner… le tout servi dans des feuilles de poireaux cuites mais encore croquantes et en forme de barquettes… Si avec tout cela nous n’avons pas un regain de courage !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de courage :

Pour 1 personne, soit 3 barquettes en guise d’entrée :

  • 1 grosse tomate-grappe ronde coupée en dés
  • Environ 90g de mozzarella coupée en dés
  • 3 feuilles de blanc de poireau, d’environ 20-25cm de longueur et 5 cm de largeur, ainsi que 6 brins pour fermer les barquettes de chaque côté (ou bien 6 brins de ciboulette si vous préférez !)

Pour la sauce :

  • 1 ½ cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café rase de moutarde
  • Du sel et du poivre du moulin
  • Des herbes de Provence

Pour la déco et le goût !

  • Un gros filet de vinaigre de balsamique
  • Quelques baies roses

2-tomate-mozzarella en barquettes de poireaux OK

Comment procéder :

Une fois la tomate-grappe lavée et coupée en dés, ainsi que la mozzarella égouttée et coupée également en dés, nous les mettons dans un saladier et laissons mariner au frais dans la sauce, que nous préparons avec l’huile d’olive, la moutarde, le sel et le poivre ainsi que les herbes de Provence.

Pendant ce temps, nous faisons cuire dans de l’eau bouillante salée les feuilles de blanc de poireau ainsi que les 6 brins… attention à ne pas faire trop cuire : ça doit rester légèrement croquant ! D’ailleurs, pour stopper la cuisson, il est recommandé de les égoutter et de les plonger directement quelques instants dans de l’eau glacée.

Une fois cuits, nous laissons refroidir, puis nous garnissons les feuilles de blanc de poireau au centre avec le mélange mariné de tomate-mozzarella. Nous fermons délicatement les barquettes de chaque côté avec les brins de poireau (ou de ciboulette).

Nous disposons les barquettes joliment dans une assiette, puis parsemons quelques baies roses et versons le vinaigre de balsamique en filet par-dessus.

Une entrée légère, fraîche, colorée et pleine d’énergie positive !

3-tomate-mozzarella en barquettes de poireaux OK

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Pour réaliser une autre entrée goûteuse, à base de poireau, rendez-vous sur les recettes suivantes :

Tarte sucrée-salée de blancs de poireaux et oignons jaunes à la sarriette 

1-tarte aux poireaux et oignons OK

Blancs de poireaux en vinaigrette à l’anis vert et au fenouil 

1-poireaux en vinaigrette OK

Ragoût de rhubarbe aux multiples saveurs et aux deux fromages

1-ragout de rhubarbe OK

Il est des mets qui sont « entre-deux »… Pour ceux qui hésitent toujours entre fromage ou dessert, voici une recette qui combine à merveille les deux sur une seule et même assiette colorée !

ROUGE COURAGE 

Introduction :

C’est la rhubarbe que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge courage »

rhubarbe OK

… ainsi que le gingembre racine

gingembre racine OK

Nous ajoutons à cela du citron et quelques saveurs tels que le laurier, le clou de girofle et la badiane ; nous faisons un bon ragoût et nous l’accompagnons de fromage : une assiette somptueuse en goût et qui redonne du courage… et bien oui, il en faut, du courage, pour oser marier rhubarbe et fromage !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de courage :

Pour une petite portion en guise de dessert et fromage dans une seule et même assiette !

  • ½ branche de rhubarbe crue, lavée et effilée
  • 1 noix de matière grasse
  • 1 pincée de gingembre racine coupé en mini-brunoise
  • 1 cuillère à soupe bombée de sucre roux
  • 1 goutte d’eau
  • Quelques gouttes de jus de citron jaune
  • 3 feuilles de laurier
  • 5 clous de girofle
  • 1 badiane (anis étoilé)
  • Quelques tranches de Sainte Maure Bûche fromage de chèvre
  • Quelques morceaux de Parmigiano Reggiano AOP
  • De préférence, choisir un pain « neutre » ou bien aux herbes pour accompagner

2-ragout de rhubarbe OK

 

Comment procéder :

Une fois la rhubarbe préparée comme ci-dessus écrit, nous la coupons en morceaux de 3-4 cm de long environ, et nous les faisons revenir dans la matière grasse, puis nous ajoutons le sucre et nous remuons bien.

Nous laissons mijoter quelques instants ainsi, puis nous ajoutons le gingembre, la goutte d’eau pour désépaissir un peu, les gouttes de jus de citron, ainsi que les feuilles de laurier, les clous de girofle et la badiane.

Lorsque la rhubarbe est cuite, nous laissons refroidir (mais pas complètement) à chaleur ambiante, et nous pouvons déguster légèrement tiède avec quelques tranches de fromage…

Personnellement, j’ai testé avec de la Sainte Maure et du Parmesan, et j’ai trouvé que les saveurs se mariaient très bien…

Une recette idéale pour ceux qui n’arrivent jamais à se décider entre le fromage et le dessert, et qui aiment bien céder aux deux sans avoir trop à se justifier !

3-ragout de rhubarbe OK

4-ragout de rhubarbe OK

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Vous appréciez le goût de la rhubarbe et vous aimez la déguster peu importe la texture ?… Faites donc un petit tour sur les recettes suivantes :

Tarte de rhubarbe à la poire Guyot 

1-tarte à la rhubarbe et à la poire OK

Glace crémeuse de rhubarbe aux pralines roses concassées 

1-glace de rhubarbe OK