« Parmentier revisité » au chou romanesco, à la cardamome verte et au boudin blanc, tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne

1-parmentier de romanesco  et boudin blanc OK

« Cher Antoine Parmentier,

  • Paix en votre âme !
  • Mais ici, je ne peux le nier,
  • Bien que de là-haut vous le souhaitiez,
  • Que je vous proclame,
  • Ma flamme,
  • Pour votre hachis Parmentier,
  • Souvent d’ailleurs apprécié,
  • C’est confuse que j’entame
  • Ma version* du Parmentier,
  • Dont le chou romanesco
  • Et le boudin blanc
  • Seront les grandes vedettes…
  • Car sans vouloir être rococos,
  • Ni faire un fiasco,
  • Sachons être accueillant,
  • Et bienveillant,
  • Devant cette recette
  • Et cette assiette…

… qui sont miennes !… »

Signé… Lydie de « OSER les couleurs dans votre assiette !… »

je prends mon indépendance, quant à la recette traditionnelle, vous le voyez… alors peut-on encore appeler ce plat « Parmentier » ?… je ne sais pas, mais quand je vois comme les grands chefs de nos jours revisitent nos plats de tradition, je me dis que j’en ai peut être le droit aussi, non ?… hihihi !…

VERT INDÉPENDANCE

Introduction :

C’est le chou romanesco que nous choisissons  aujourd’hui pour le « vert indépendance »… que nous aurons le plaisir de déguster dans un hachis Parmentier à ma façon…

chou romanesco OK

 

… auquel nous ajoutons de la cardamome verte

cardamome verte en graines OK

 

… et bien d’autres ingrédients encore, comme du boudin blanc, et surtout de la moutarde à l’ancienne incorporée dans des tuiles d’Emmental râpé…

… depuis que j’ai vécu en Allemagne, en Bavière, je ne peux manger du boudin blanc sans moutarde à l’ancienne… je préférerais, bien évidemment, l’accompagner de moutarde douce, comme celle que l’on trouve là-bas… mais si difficile à trouver en France !… peut-être en ferai-je une un jour maison avec recette à la clé sur le blog !…

Et si avec tout cela nous n’éprouvons pas un minimum de sentiment d’indépendance !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant indépendance :

Pour 2 personnes, en guise de plat principal :

Pour le Parmentier lui-même de chou romanesco et de boudin blanc :

  • 160g de fleurs de chou romanesco cru à précuire dans de l’eau bouillante salée
  • 1œuf entier
  • 3 capsules de cardamome verte dont on retire les graines
  • Un peu d’Emmental râpé
  • 1 boudin blanc de 125g environ
  • 1 blanc d’œuf,
  • 1 petit oignon
  • Sel et poivre du moulin

2-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

Pour 2 à 4 tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne :

  • 3 grosses poignées d’emmental râpé
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 ½ cuillère à café bombée de moutarde à l’ancienne
  • Sel et poivre du moulin

3-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

 

Comment procéder :

Une fois les fleurs de chou romanesco triées, lavées, égouttées et cuites à l’eau bouillante salée avec les graines de cardamome, nous égouttons et nous mixons avec l’œuf entier et nous assaisonnons en sel et poivre.

Nous retirons la peau du boudin blanc, encore cru, et nous le mixons avec le blanc d’œuf et l’oignon… nous assaisonnons en sel et poivre.

Dans un plat à gratin de taille moyenne, nous versons le mélange boudin blanc au fond, nous parsemons un peu de râpé, nous assaisonnons éventuellement encore en sel et poivre du moulin sur le dessus, puis nous ajoutons le mélange chou romanesco et parsemons à nouveau un peu de râpé et nous assaisonnons encore en sel et poivre du moulin si nécessaire…

Nous enfournons dans un four préchauffé sur 220°C et laissons cuire pendant minimum 15 minutes, puis nous faisons gratiner encore environ 5 minutes.

Pendant ce temps, nous préparons les tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne : pour cela, nous mélangeons les grosses poignées d’Emmental râpé avec le jaune d’œuf et la moutarde à l’ancienne.

Nous garnissons le fond d’emporte-pièces d’un diamètre de 8cm environ et préalablement disposés sur une plaque anti-adhésive ou sur du papier de cuisson, et nous faisons cuite au four pendant 5 minutes sur 200°C, puis nous laissons refroidir avant de déguster avec le Parmentier !

5-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Jus pressé de romanesco et pomme Granny aux amandes

3-jus pressé de romanesco OK

C’est parti pour une boisson vitaminée !…

VERT NEUTRALITÉ

Introduction :

C’est le chou romanesco que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert neutralité »

chou romanesco OK

 

… ainsi que la pomme Granny

0-pomme granny OK

 

… pour en faire un jus pressé à la centrifugeuse !… de quoi obtenir un sentiment de neutralité !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette boisson apportant neutralité :

Pour environ 180ml de jus pressé à la centrifugeuse :

  • Un reste de « pied » de romanesco et 3-4 belles fleurs de romanesco
  • ½ pomme verte Granny
  • 1 cuillère à soupe d’amande en poudre
  • 1 goutte d’huile d’olive
  • Quelques pralins
  • Et une centrifugeuse !

1-jus pressé de romanesco OK

 

Comment procéder :

Nous lavons pomme Granny et chou romanesco ; sans les éplucher, nous les coupons grossièrement, puis les passons à la centrifugeuse.

Nous versons de suite dans un verre, avec la poudre d’amande ; nous remuons, puis nous ajoutons huile d’olive et pralins par-dessus, et nous dégustons !

Un mélange d’ingrédients positivement surprenant !

2-jus pressé de romanesco OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Salade crue de romanesco au Bleu du Vercors, à la sauge et aux pistaches grillées

1-salade de romanesco OK

Une recette simple et rapide à réaliser, que nous pouvons tous garder en tête dès aujourd’hui, pour pouvoir la préparer et la déguster après les fêtes… Nous aurons en effet tous besoin de plats soit légers, soit à base de légumes, soit un peu « détox »… voire même un peu tout cela à la fois !…

VERT DÉLIVRANCE

Introduction :

C’est  le  chou romanesco  que  nous  choisissons  aujourd’hui  pour  le  « vert délivrance »… que nous aurons le plaisir de déguster cru… en tout cas, pour tous ceux qui, comme moi, le digèrent très bien, même lorsqu’il n’est pas cuit !… dans le cas contraire, rien ne vous empêche de le faire blanchir quelques instants seulement, le temps de le rendre plus digeste pour vous tout en lui laissant son croquant, et surtout de le tremper de suite brièvement dans de l’eau glacée pour stopper sa cuisson pour lui laisser sa couleur bien verte !

chou romanesco OK

 

… nous ajoutons à cela un autre ingrédient dit « vert » : la pistache grillée !… elle agrémentera à merveille cette salade originale…

pistache OK

… et parce que parfois dans des recettes presque monochromes il nous faut un peu contrecarrer et/ou adoucir un peu tout ça, et également parce que « je vous cuisine » tout droit de l’Isère, nous accompagnerons le tout d’un ingrédient dit « bleu » : le Bleu du Vercors-Sassenage AOP… qui, lui, apportera une texture un peu plus fondante et crémeuse…

Bien évidemment, un peu d’herbe, telle que la sauge, pour assaisonner l’ensemble, ainsi qu’une bonne sauce, que je vous dévoile quelques lignes plus bas !… Si avec tout cela nous ne nous sentons pas un minimum délivrés de tout excès festif, gourmand et alimentaire !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette délivrante et enivrante à la fois :

Pour 1 personne, en guise d’entrée copieuse :

Pour la salade elle-même :

  • Environ 110g de fleurs de romanesco cru, si possible les plus petites et les plus jolies de votre légume !
  • 45g de Bleu du Vercors-Sassenage AOP lait pasteurisé, à couper en cubes
  • 1 dizaine de pistaches grillées sans sel ajouté à décortiquer
  • 1 cuillère à café bombée de sauge
  • Noix de muscade à râper fraîchement
  • Quelques graines de moutarde

3-salade de romanesco OK

 

Pour la sauce :

  • 1 cuillère à soupe rase d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe rase de velours de balsamique
  • 1 cuillère à café bombée de moutarde mi-forte
  • Du sel et du poivre du moulin
  • Un peu d’eau pour allonger la sauce (ce qui permet d’avoir une sauce moins riche en matière grasse, mais qui garde néanmoins toutes ses saveurs !)

2-salade de romanesco OK

 

Comment procéder :

Une fois le chou romanesco détaillé en jolies petites fleurs, nous les lavons, les égouttons et les disposons dans un saladier.

Nous ajoutons les pistaches grillées décortiquées ainsi que le fromage Bleu du Vercors-Sassenage préalablement coupé en petits cubes, la sauge, les graines de moutarde et nous assaisonnons déjà le tout de noix de muscade fraîchement râpée avant de remuer délicatement afin que tous les ingrédients se mélangent bien…

Dans un bol, nous préparons la sauce en mélangeant huile d’olive, velours de balsamique, moutarde, et nous assaisonnons de sel (peu, car sinon le goût salé ne se mariera pas très bien avec le goût légèrement sucré du velours de balsamique !) et de poivre du moulin, puis nous allongeons la sauce avec un peu d’eau fraîche.

Lorsque la sauce est prête, il ne nous reste plus qu’à la verser sur la salade, à remuer délicatement, et à servir !

Cette salade copieuse peut largement remplacer un plat principal !

4-salade de romanesco OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Omelette de chou romanesco aux lardons et aux graines de cumin

1-omelette de  romanesco OK

VERT OUVERTURE

Introduction :

C’est le chou romanesco que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert ouverture »

chou romanesco OK

… ainsi que la marjolaine.

marjolaine OK

 

Nous ajoutons à cela quelques lardons et des graines de cumin, et nous préparons une omelette goûteuse et très colorée… Si avec tout cela nous n’éprouvons pas un sentiment d’ouverture !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette visant l’ouverture :

Pour 2 personnes, en guise de plat principal :

  • 8 grosses fleurs de chou romanesco, soit environ 230g cru, préalablement lavées et coupées en 2
  • 6 œufs entiers à battre en omelette
  • 120g de lardons fumés au bois de hêtre
  • 60g d’Emmental râpé
  • 1 grosse noix de matière grasse
  • 1 à 2 cuillères à café de marjolaine
  • 1 à 2 grosses pincées de cumin en graines
  • Du sel et du poivre du moulin

2-omelette de romanesco OK

 

Comment procéder :

Nous préparons tout d’abord le romanesco et nous le faisons précuire pendant 10 minutes environ dans une casserole avec un fond d’eau bouillante salée. Les fleurs doivent rester croquantes et aussi garder leur couleur bien verte !… Ensuite nous égouttons et laissons de côté.

Nous battons les œufs en omelette, nous ajoutons sel, poivre, cumin, marjolaine, lardons et râpé et nous mélangeons bien.

Nous faisons fondre la matière grasse dans une poêle sur feu moyen, puis versons le mélange dedans.

Nous posons joliment et de façon symétrique les fleurs de romanesco dans la poêle directement sur le mélange, côté plat des fleurs sur le fond de la poêle, et nous laissons cuire doucement.

De préférence, nous laissons cuire à couvert pour que l’omelette cuise également sur le dessus, ce qui nous évitera d’être obligés de la retourner…

Nous servons et dégustons dès que l’omelette est cuite mais encore moelleuse  à l’intérieur !

3-omelette de romanesco OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie