Beurres aromatisés en « arc-en-ciel »

 

Et oui, ça peut m’arriver aussi, de ne pas trop savoir où classer une recette ?… !… Si on peut parler de recette, d’ailleurs, car l’article que voici est plutôt une combinaison d’idées qui me sont venues les unes derrière les autres… et tout ça a commencé avec une histoire de beurre !…

Je classerais bien cet article parmi les recettes dites jaune, pour le beurre, mais je préfère laisser le doute vers la couleur arc-en-ciel, vus tous ce que j’y ai mis dedans !

 

… Et oui (encore !…), il y a parfois, des choses, des ingrédients, qui font aller et venir notre imagination, que l’on n’arrive même plus à suivre…

… Bon là, en l’occurrence, le fil conducteur de toute l’histoire, mis à part le beurre, bien évidemment, c’est l’arc-en-ciel !… Ben oui, l’arc-en-ciel comporte à lui seul sept couleurs, en tout cas que l’on arrive à distinguer à l’œil nu, et puisqu’il est question de couleurs dans mes assiettes, voilà… voilà !…

Bon… fort heureusement, cette histoire de beurre ne restera pas dans les placards, une fois que cet article sera publié et lu en masse !… Non, ce sera juste le beurre qui restera un peu, plus ou moins longtemps, dans le bac de mon réfrigérateur, jusqu’à ce que mon imagination se soit encore perdue, ici ou là, pour que je l’utilise dans des recettes colorées !

Ce qu’il y a de bien, je trouve, dans le beurre aromatisé, c’est qu’on peut le conserver assez longtemps, soit au réfrigérateur, soit au congélateur déjà coupé en tranches, et on n’utilise seulement la quantité nécessaire…

Ci-dessous, je vous propose neuf idées de beurres aromatisés… Bien sûr, libre à vous de faire fonctionner votre imagination et votre inspiration comme vous le souhaitez… Soyez créatifs, et laissez-vous guider devant votre armoire à épices pour donner à votre beurre l’allure qui vous ressemble !

… Neuf idées de beurres aromatisés : les sept couleurs de l’arc-en-ciel que nous connaissons bien, rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet, et j’ai ajouté à cela encore deux couleurs, le blanc et le marron (brun).

 

Pour neuf beurres aromatisés :

Prévoir environ 9 x 75g de beurre pommade, soit doux soit demi-sel

Pour le beurre ROUGE :

  • Du beurre demi-sel
  • 1 cuillère à café de paprika doux en poudre
  • 1 cuillère à café de baies roses

 

Pour le beurre ORANGE :

  • Du beurre demi-sel
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café de coriandre en graines

 

Pour le beurre JAUNE :

  • Du beurre demi-sel
  • 1 cuillère à café de curry
  • 1 cuillère à café de poivre du Sichuan

 

Pour le beurre VERT :

  • Du beurre demi-sel
  • 1 cuillère à café d’estragon
  • 1 cuillère à café de cardamome verte en capsules

 

Pour le beurre BLEU :

  • Du beurre doux
  • 1 à 2 cuillères à café de sauge bleue

 

Pour le beurre INDIGO :

  • Du beurre doux
  • 1 à 2 cuillères à café de graines de pavot

 

Pour le beurre VIOLET :

  • Du beurre doux
  • 6 à 8 baies de genièvre
  • 1 cuillère à café de velours de balsamique

 

Pour le beurre BLANC :

  • Du beurre doux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à café de sucre roux

 

Pour le beurre MARRON :

  • Du beurre demi-sel
  • De la noix de muscade à râper fraîchement
  • 1 cuillère à café de graines de lin

 

Comment procéder :

Il nous suffit pour chaque beurre, de le mélanger à la fourchette avec les épices et herbes correspondantes. Puis, de lui donner la forme désirée : soit en boudin, soit en galet, soit autres…  et l’envelopper dans du film fraîcheur. Ensuite, il nous faut laisser le beurre au réfrigérateur pour qu’il redevienne ferme…

Seules petites précisions : pour le beurre VERT, il nous faut au préalable ouvrir les capsules de cardamome verte et ne garder que les grains se trouvant à l’intérieur ; pour le beurre VIOLET, il nous faut couper au couteau finement, ou plutôt réduire en poudre au mortier, les baies de genièvre avant de les incorporer au beurre.

Enfin, reste plus qu’à soit le tartiner sur du pain, soit l’incorporer dans des recettes originales…

 

A titre indicatif, je verrais bien :

* le beurre ROUGE accompagner un filet de poisson blanc, pour lui donner un peu de couleur et le relever en goût ;

* le beurre ORANGE, l’utiliser peut-être pour faire rôtir du melon ou des abricots ;

 

* le beurre JAUNE, pour faire cuire et dorer un émincé de volaille, par exemple ;

* le beurre VERT, pour le tartiner sur du bon pain accompagnant un ceviche de daurade ;

 

* le beurre BLEU, sur une poêlée de pleurotes ;

* le beurre INDIGO, à étaler sur une brioche toute chaude tout droit sortie du four le dimanche matin au petit déjeuner !… ;

 

* le beurre VIOLET, pour y faire poêler une tranche de foie gras ;

 *le beurre BLANC, pour faire dorer à la poêle des tranches de pain perdu ;

 

* et le beurre MARRON, pour faire réchauffer dedans quelques mini-fleurs de chou-fleur encore croquantes !…

A vous la livre de beurre, maintenant, et les mélanges improbables d’épices et d’herbes !

 

 

Publicités

Moussaka version «végétarienne» au tapioca

1-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok 2-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

 

Loin de moi l’idée de vous proposer ici une moussaka traditionnelle… J’aurais bien voulu y mettre du mouton, ou une autre viande, mais en ce moment, côté budget viande, je tire la ceinture !…

Il n’en reste pas moins que cette version végétarienne de la moussaka est bonne au goût et également suffisamment copieuse pour constituer un plat principal ! Je suis convaincue que ce plat trouvera grâce à vos yeux !

VIOLET CONVICTION 

 

Introduction :

C’est l’aubergine que nous choisissons aujourd’hui pour le « violet dignité »

aubergine violette OK

… ainsi que les baies de genièvre

baie de genièvre OK

… et le velours de balsamique.

velours-de-balsamique-ok

Nous ajoutons à cela quelques autres ingrédients pour préparer une bonne moussaka végétarienne… Si avec tout cela nous n’éprouvons pas un sentiment de conviction !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de conviction :

Pour 2 personnes en guise de plat principal :

  • 320g environ d’aubergine
  • De l’huile d’olive
  • 1 gros oignon
  • 1 belle grosse tomate ronde
  • 1 grosse noix de margarine
  • 40g de tapioca
  • 250ml d’eau bouillante salée
  • Quelques baies de genièvre
  • 1 petite boîte de 70g environ de double concentré de tomates
  • Du sel et du poivre du moulin

3-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

4-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

Pour la sauce « blanche » :

  • 20g de beurre
  • 1 cuillère à soupe bombée de farine
  • 150ml d’eau environ
  • Du sel et du poivre
  • De l’origan
  • Quelques baies du Paradis (maniguette)
  • 2 grosses poignées d’Emmental râpé
  • Du velours de balsamique
  • Prévoir 2 ramequins d’environ 10cm de diamètre et 5cm de hauteur
  • Prévoir également une mandoline pour trancher finement l’aubergine

7-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

8-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

Comment procéder :

Nous faisons tout d’abord fondre la margarine dans une casserole sur feu doux, nous ajoutons le tapioca et nous remuons. Nous incorporons les baies de genièvre et versons l’eau bouillante salée par-dessus et faisons cuire sur feu moyen pendant environ 10 minutes. Le tapioca est cuit lorsqu’il est transparent. Nous ajustons en sel  si nécessaire et poivrons. Nous ajoutons le double concentré de tomates tout en remuant, et réservons au chaud.

Dans une autre casserole, nous faisons fondre le beurre sur feu moyen, puis nous ajoutons la farine tout en remuant au fouet, et nous versons ensuite petit à petit l’eau, toujours en fouettant, jusqu’à ce que la « sauce blanche épaississe ». Nous salons et nous poivrons, nous assaisonnons en origan et en baies du Paradis. Nous réservons également au chaud.

Nous coupons l’oignon en mini brunoise après l’avoir épluché ; nous coupons également la tomate en mini brunoise après l’avoir lavée, épépinée et éventuellement épluchée.

Nous tranchons l’aubergine, une fois lavée, à l’aide d’une mandoline, afin d’obtenir environ une quarantaine de tranches de 2-3mm d’épaisseur. Nous faisons chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle anti-adhésive, et nous faisons revenir les tranches d’aubergine dedans quelques minutes de chaque côté, puis nous les posons sur du papier absorbant pour ôter le surplus de gras.

Vient le moment de tout juxtaposer dans les ramequins : nous commençons par déposer au fond de chaque ramequin environ 3 tranches d’aubergine et sur tout le pourtour environ 9 tranches, puis nous déposons au fond sur les tranches d’aubergine une couche de tomate et oignon en brunoise, nous salons et nous poivrons si nécessaire.

Nous versons un peu par-dessus du mélange tapioca, puis nous renouvelons les opérations « couche d’aubergine » (environ 4 tranches), « couche de tomate-oignon », sel et poivre, « couche de tapioca », « couche d’aubergine ».

A ce stade, nous ajustons en sel et poivre sur la dernière couche d’aubergine, puis nous versons doucement la sauce blanche par-dessus de sorte à ce qu’elle coule doucement à travers les différentes couches. Nous parsemons l’Emmental râpé, et nous enfournons dans le four préchauffé sur 200°C, et laissons cuire sur 180°C pendant environ 20-30 minutes.

Une fois cuit et doré à souhait, nous pouvons servir avec quelques dés de tomates restants, un peu de sauce blanche ainsi qu’un filet de velours de balsamique.

5-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

6-moussaka-version-veggie-au-tapioca-ok

Mettez-vous au violet, pour…

… Un nutriment cicatrisant et protecteur… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra coronal « Sahasrara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

************************************************************************************************

Vous appréciez les aubergines ?… La recette suivante, que vous trouverez sur le blog, vous plaira sans doute :

Aubergine panée et coulis de tomate glacé à l’estragon 

4-aubergine panée et coulis de tomate glacé OK

Roulade de dinde farcie aux figues et salade de pommes de terre à la mayonnaise de vin rouge

1-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

 

Pour être honnête,  je pense que cette recette va en surprendre plus d’un et plus d’une… Pour ma part, j’ai adoré !… J’apprécie énormément les roulades de viande blanche farcies, et avec de la figue, ça a été une très bonne dégustation !

VIOLET HONNÊTETÉ 

 

Introduction :

C’est la figue « de type Bourjassote » que nous choisissons aujourd’hui pour le « violet honnêteté » !…

figue-du-jardin-variete-avoisinant-la-figue-bourjassote-ok

… ainsi que les baies de genièvre

baie de genièvre OK

… et le velours de balsamique, que j’ai décidé de classer également parmi les ingrédients dits « violet » !…

velours-de-balsamique-ok

Nous ajoutons à cela les ingrédients nécessaires pour réaliser une bonne roulade de dinde, et le tour est joué !… Si avec tout cela nous ne gardons pas notre honnêteté !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pour l’honnêteté :

Pour 2 personnes, en guise de plat principal :

Pour la roulade de dinde farcie :

  • 2 escalopes de dinde, d’un poids total d’environ 200g minimum
  • 3 belles figues fraîches, soit environ 80g pesées entières et non pelées
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel !
  • 1 grosse noix de matière grasse

4-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

 

Pour la salade de pomme de terre :

  • 250g de pommes de terre, pesées à crues et non pelées, de variété Anoe par exemple, adéquate pour une salade de pommes de terre
  • Quelques baies de genièvre
  • Éventuellement, un peu de sauge bleue !

3-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

 

Pour la mayonnaise de vin rouge :

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à café de vinaigre de vin rouge
  • 1 goutte de velours de balsamique
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel !
  • 1 cuillère à café bombée de sucre roux
  • 1 à 2 cuillères à café de vin rouge, de type Bordeaux à la robe pourpre !
  • De l’huile d’olive

2-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

  • 1 cuillère à soupe d’amandes effilées

6-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

 

Comment procéder :

Nous épluchons les pommes de terre, les lavons, et les faisons cuire dans de l’eau bouillante non salée. Attention, elles doivent rester fermes. Nous les égouttons, les laissons refroidir un instant, puis nous les coupons en rondelles de 7-8mm d’épaisseur. Nous réservons.

Dans un bol, nous mélangeons le jaune d’œuf, le vinaigre de vin rouge, le velours de balsamique, la moutarde, le sucre roux ainsi que le vin rouge, nous assaisonnons de poivre, et nous laissons toutes les saveurs se mélanger ensemble et surtout nous laissons le vin rouge déteindre un peu sur le reste des ingrédients…

… avant d’ajouter l’huile d’olive en filet pour faire monter la mayonnaise… Une fois la mayonnaise montée, si elle est moins ferme qu’à l’accoutumée, cela ne fait rien… ce sera dû à tout ce que l’on aura mis dedans !… le principal, c’est qu’elle soit bonne au goût et onctueuse !

Nous ne verserons un peu de mayonnaise sur la salade de pommes de terre qu’à la dernière minute, et nous parsèmerons aussi alors quelques baies de genièvre, et éventuellement de la sauge bleue.

Nous recouvrons le plan de travail de film transparent de cuisson, d’une taille plus longue et plus large que les escalopes réunies, et nous déposons ces dernières dessus l’une à côté de l’autre de sorte à obtenir comme « un rectangle ».

Nous les poivrons et nous les recouvrons de tranches fines de figues, préalablement lavées, en laissant libre environ 1 cm sur les bords et ce sur tout le tour du « rectangle » de viande.

Nous roulons délicatement le tout, en pressant légèrement pour éviter qu’il y ait trop d’espace vide à l’intérieur de la roulade. Ensuite, nous enveloppons la roulade hermétiquement dans le film transparent et enveloppons également de papier d’aluminium.

Dans une casserole d’eau bouillante, nous faisons cuire dans un premier temps cette roulade ainsi confectionnée et enveloppée, pendant environ 15-20 minutes. Ensuite, sans nous brûler les doigts, nous retirons la roulade de l’eau, nous enlevons soigneusement le papier d’aluminium ainsi que le film transparent.

Dans un deuxième temps, nous faisons revenir et dorer la roulade dans une poêle avec la matière grasse, sur feu plutôt vif, pendant 5 minutes environ, ce après quoi nous tranchons la roulade et servons avec le reste des préparations.

Juste avant de servir, nous faisons brièvement dorer les amandes effilées à la poêle, sans ajout de matière grasse, puis nous les parsemons dans l’assiette au moment de déguster.

C’est un plat très délicat en bouche… qui peut être dégusté soit froid, soit tiède !

7-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

5-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

8-roulade-de-dinde-farcie-aux-figues-et-salade-de-pommes-de-terre-a-la-mayo-de-vin-rouge-ok

 

Mettez-vous au violet, pour…

… Un nutriment cicatrisant et protecteur… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra coronal « Sahasrara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Si vous appréciez les roulades de viande blanche farcie, voici une autre recette que vous trouverez sur le blog :

Filet de poulet farci aux myrtilles,  

ravioli maison farcis aux noix de Cajou 

2-plat signature émission 1 OK

Asperges violettes à l’escalope panée et sauce hollandaise aux baies de genièvre

1-asperges violettes et escalope panée OK

Je l’avais dit : pour moi, depuis mes nombreuses années vécues en Allemagne, en Bavière, tout près de la frontière autrichienne… les asperges violettes (blanches) se mangent principalement accompagnées d’escalopes panées… Oui, mais panées à la Viennoise, s’il vous plait !…

… Ici, je vous propose presque la vraie Wiener Schitzel (escalope viennoise)… Celle que l’on mange là-bas et dont on se rassasie pour trois fois rien !… Celle que l’on accompagne de Bratkartoffeln (pommes de terre sautées) ou de Petersilienkartoffeln (pommes de terre vapeur au beurre de persil) tout le long de l’année, de salade verte et de sauce aux airelles/canneberges ainsi que d’un quart de citron jaune…

… Mais c’est aussi celle à laquelle nous redonnons toute sa noblesse dès que les asperges pointent le bout de leur nez, car c’est avec elles que nous les accommodons pendant quelques semaines au printemps !… En tout cas, dans les restaurants semi-gastro, et cela avec une sauce hollandaise maison !…

Je dis « presque la vraie Wiener Schitzel », car la vraie de vraie est toute fripée sur le dessus : elle est en principe cuite de manière à ce que la panure se fripe et c’est, pour moi, ÇA qui fait de cette escalope panée une escalope panée spéciale et comme nulle part ailleurs…

Hélas, j’ai moi-même un peu raté l’effet « fripé » de ma Schnitzel  aujourd’hui !… Apparemment, mes cinq années en couple avec un Autrichien n’ont pas suffi à faire rentrer ces trucs et astuces de là-bas dans mes gènes pour y parvenir comme il se doit une fois devant mes fourneaux et du haut de mes montagnes bien françaises !…

Je redonne tout de même à cette escalope toute sa noblesse en l’accompagnant d’asperges violettes… et ça tombe bien, puisque la noblesse est un des sentiments transmis par la couleur violette !…

VIOLET NOBLESSE 

Introduction :

C’est l’asperge violette que nous choisissons aujourd’hui pour le « violet noblesse »

asperge violette OK

 

… ainsi que les baies de genièvre, également considérées comme ingrédients dits violets

baie de genièvre OK

 

Nous ajoutons à cela une escalope panée et le nécessaire pour faire une bonne sauce hollandaise maison… Si avec tout cela nous ne sommes pas envahis par un sentiment de noblesse !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de noblesse :

Pour 1 personne en guise de plat principal et copieux :

  • 7-8 asperges violettes/blanches, soit environ 160g pesées à cru et non épluchées

Pour la sauce hollandaise :

  • 1 jaune d’œuf
  • Un peu d’ « eau de cuisson des asperges »
  • Un peu de jus de citron jaune
  • 70g de beurre ½ sel coupé en dés
  • Du sel et du poivre du moulin
  • Quelques baies de genièvre (facultatif !)

2-asperges violettes et escalope panée OK

Pour l’escalope panée à la viennoise :

  • 1 escalope de veau de 135g environ
  • Un peu de farine
  • 1 à 2 œufs entiers
  • De la chapelure
  • Du sel et du poivre du moulin
  • Beaucoup de matière grasse

3-asperges violettes et escalope panée OK

 

Comment procéder :

Nous épluchons et lavons les asperges, puis nous coupons les bouts que nous pouvons garder pour faire un velouté par exemple… Nous faisons cuire les pointes à la vapeur une dizaine de minutes, et gardons un peu de l’eau de cuisson (celle au fond de la casserole à vapeur, car elle s’approprie le goût des asperges pendant leur cuisson !) pour réaliser la sauce. Nous réservons.

Pour la sauce hollandaise :

Nous préparons un bain marie, et au-dessus dans notre cul-de-poule, nous battons tout d’abord le jaune d’œuf au fouet et le faisons légèrement monter et prendre.

Tout en continuant de fouetter, nous ajoutons un peu d’eau de cuisson des asperges, ainsi qu’un peu de jus de citron et nous ajoutons les dés de beurre et les laissons fondre tout en continuant de fouetter… encore et encore…

Nous ajustons l’assaisonnement en sel et en poivre du moulin et nous incorporons éventuellement quelques baies de genièvre. Nous réservons au chaud, en remuant de temps à autre si nécessaire, jusqu’au moment de servir et de déguster… Au mieux, nous préparons la sauce une fois que tout le reste est prêt, donc à la dernière minute !

5-asperges violettes et escalope panée OK

 

Pour l’escalope panée à la viennoise :

Tout d’abord, une étape très importante : il nous faut aplatir/taler/attendrir l’escalope le plus possible et du mieux que nous pouvons… à moins que vous ne le demandiez à votre boucher de le faire pour vous !…

Nous salons des deux côtés… Personnellement, je poivre également !

Maintenant, je vous donne l’astuce de ma mère (qui avait reçu de mon ex-compagnon certaines astuces pour faire ces fameuses escalopes panées à la viennoise…) :

« FOCOC »

… Vous pouvez le retenir comme « faux coq », mais je crains que ce soit un peu plus compliqué à la compréhension de cette astuce autrichienne !…

Revenons à notre astuce :

F, comme Farine

O, comme Œuf,

C, comme Chapelure…

… Et vous vous en doutez… encore un…

O, comme Œuf… et un…

C, comme Chapelure !

Vous l’avez compris : nous farinons une fois, et nous faisons les étapes œuf et chapelure deux fois l’une après l’autre… c’est une des astuces pour faire friper !

Reste à faire cuire l’escalope dans la matière grasse déjà bien chaude et à faire dorer des deux côtés : l’escalope doit baigner dans la matière grasse (attention à ne pas faire brûler !), de sorte à ce que la panure dore également sur tout le pourtour de l’escalope…

Une des autres astuces pour faire friper, est de maintenir au chaud l’escalope une fois cuite et bien dorée, à basse température et hors matière grasse, mais pendant un bon moment et à couvert…

On dit aussi qu’il faut bien remuer la poêle pendant que nous faisons cuire, de sorte que l’escalope nage bien au centre de la matière grasse, quitte à ce qu’elle y coule même un peu vers le fond ! (bon, ce n’est pas très diététique, tout ça, je l’avoue !…).

Bien évidemment, avant de servir, il nous faut déposer l’escalope sur du papier absorbant pour retirer le plus possible de matière grasse avant de déguster !

Je vous souhaite une bonne dégustation de l’ensemble !

4-asperges violettes et escalope panée OK

Mettez-vous au violet, pour…

… Un nutriment cicatrisant et protecteur… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra coronal « Sahasrara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Besoin de violet ?… Retrouvez d’autres recettes « violettes » sur le blog… « solide »… et « liquide » :

Figues noires rôties au Bleu d’Auvergne 

3-figues noires rôties OK

Smoothie de prune au soja et cannelle 

4-smoothie de prune au soja OK