Encornets aux poivrons tricolores en tartare

 

Eh bien depuis ma fameuse « Tielle sétoise », je me suis farci plusieurs fois des encornets… Vous allez bientôt me demander si je commence à aimer ce genre de bestioles-là dans mes casseroles et dans mes assiettes… Ce à quoi, je répondrais, si vous le faisiez : « Tant qu’il y a de la couleur !… »

Là, ça se corse un peu pour moi aujourd’hui, car les encornets restent crus dans cette recette, mais d’un autre côté ils restent très tendres ainsi coupés en mini-brunoise… donc pas d’effet caoutchouc !…

Alors, si comme moi, les encornets, surtout crus, ne sont pas votre tasse de thé, prenez votre courage à deux mains, et faites le grand pas pour goûter cette recette quand même… Je vous le promets, vous ne serez pas déçus !…

ROUGE COURAGE 

 

Introduction :

C’est le poivron rouge que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge courage »

 

… ainsi que la tomate ronde

 

… l’oignon

 

… l’ail

 

… le piment de Cayenne entier

 

… le paprika doux en poudre

 

… et le romarin.

 

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour réaliser un bon tartare d’encornets, digne de ce nom… Si avec tout cela nous n’avons pas un regain en courage !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de courage :

Pour 1 à 2 personnes, en guise d’entrée :

  • 100g d’anneaux d’encornets décongelés
  • 100g de poivron (1/3 rouge, 1/3 jaune, 1/3 vert)
  • 1 tomate pas trop mûre
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petit piment de Cayenne entier à moudre au mortier
  • ½ cuillère à café de paprika doux en poudre
  • Du thym
  • Du romarin
  • De la marjolaine
  • 1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 à 1 ½ cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à café bombée de moutarde mi-forte
  • Du sel et du poivre du moulin

 

Comment procéder :

Nous coupons les encornets ainsi que les poivrons en mini-brunoise. Nous faisons de même avec tomate et oignon, et nous coupons finement l’ail. Nous mélangeons.

Nous préparons ensuite la marinade à base d’huile d’olive, de vinaigre balsamique, de moutarde, de piment de Cayenne, de paprika doux, de thym, de romarin, de marjolaine, de sel et de poivre, que nous versons ensuite sur le tartare encornets-poivrons.

Nous remuons bien et laissons ainsi mariner au frais jusqu’au moment de servir, à l’aide d’emporte-pièces… sans oublier les ronds et les boules de pâte croustillants* !

*Lorsque je fis ma tielle sétoise, il me restait de la pâte, et j’avais décidé de la faire cuire en deux ronds de 8cm de diamètre et en quelques boules… et bien je les ai tout simplement intégrés dans cette assiette-là pour le côté croquant !…

Petit plus :

Vous pouvez également ajouter de la courgette et de l’aubergine, pour faire comme une ratatouille crue avec des encornets dedans !…

Autre idée :

Si vous avez des restes suite à cette recette, vous pouvez faire cuire quelques minutes, et vous en servir comme sauce pour un plat chaud de pâtes ou même une salade de pâtes !…

 

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Juste un petit coup d’œil sur ma version de la Tielle Sétoise :

Tielle sétoise à ma façon 

 

Publicités

Gazpacho de rhubarbe et de fraises aux baies roses et baies du Paradis

1-gazpacho-de-rhubarbe-et-fraise-ok

 

De la rhubarbe, oui… de la fraise, oui… mais de la rhubarbe avec de la fraise et de l’ail, tenteriez-vous l’expérience ?… J’ai testé pour vous, et je vous le recommande vivement, ce gazpacho !

ROUGE ÉNERGIE 

 

Introduction :

C’est la rhubarbe

rhubarbe OK

… ainsi que la fraise

fraise d'Auvergne  des Monts du Velay OK

… l’ail

ail OK

…les baies roses

baies roses OK

… et les baies du Paradis (maniguette)

baie du Paradis maniguette OK

… que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge énergie » ! Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer un gazpacho, et voilà une entrée fraîche et originale qui nous apportera de l’énergie en masse !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine d’énergie :

Pour environ 250ml de gazpacho, en guise d’entrée originale :

  • ½ branche de rhubarbe crue, lavée et effilée !
  • 3 grosses fraises lavées et équeutées
  • 1 petite gousse d’ail épluchée
  • 1 à 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • Quelques gouttes de jus de citron jaune pressé
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • Quelques baies du Paradis (maniguette)
  • Quelques baies roses
  • Quelques feuilles de menthe
  • Éventuellement un peu d’eau pour désépaissir le gazpacho

2-gazpacho-de-rhubarbe-et-fraise-ok

Comment procéder :

Une fois la rhubarbe préparée ainsi que les fraises, nous les coupons en gros morceaux, ainsi que la gousse d’ail, et nous mixons le tout en ajoutant l’huile d’olive, le jus de citron, le sucre roux, et un peu d’eau pour allonger le gazpacho si vous le trouvez trop épais.

Nous laissons plusieurs heures au frais avant de déguster.

Nous vervons le gazpacho bien frais dans des assiettes creuses et parsemons par-dessus des baies roses, des baies du Paradis et quelques feuilles de menthe.

Petit plus :

Si vous préparez le gazpacho pour être mangé de suite, je vous conseille de prendre vos ingrédients bien frais, sortant tout juste du réfrigérateur avant de les mixer et/ou éventuellement d’ajouter quelques glaçons avant la fin du « mixage ».

3-gazpacho-de-rhubarbe-et-fraise-ok

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

La rhubarbe, c’est votre « dada » ?… Voici d’autres recettes qui trouveront sûrement intérêt à vos yeux :

Tarte de rhubarbe à la poire Guyot 

3-tarte à la rhubarbe  et à la poire OK

 

Ragoût de rhubarbe aux multiples saveurs et aux deux fromages 

2-ragout de rhubarbe OK

 

Glace crémeuse de rhubarbe aux pralines roses concassées 

2-glace de rhubarbe OK

Cuisses de grenouilles au beurre d’ail sauvage

1-cuisses de grenouilles au beurre d'ail sauvage OK

Depuis le temps que je voulais manger des cuisses de grenouilles, et bien j’ai décidé de les cuisiner non pas avec de la persillade, comme à l’accoutumée, mais plutôt avec un « beurre aromatisé maison à l’ail sauvage », dont vous trouverez la recette sur le blog… et c’était plutôt une bonne idée, car je me suis régalée !

ROUGE ACTIVITÉ 

Introduction :

C’est donc le beurre aromatisé à l’ail sauvage que nous choisissons aujourd’hui pour le « rouge activité »

3-beurre aromatisé à l'ail sauvage OK

… tout simplement parce qu’il est préparé à base d’ail sauvage/ail des ours et tout particulièrement les feuilles considérées comme un ingrédient dit rouge, surtout lorsqu’il est préparé cru, malgré sa couleur verte !…

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

 

… et de gousse d’ail

ail OK

 

… Nous ajoutons à cela le nécessaire pour concocter un bon petit plat de grenouilles… A manger avec les doigts, de préférence… ainsi, elles n’en sont que meilleures… et quel sentiment d’activité va donc nous envahir en les dégustant !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette incitant à l’activité :

Pour 1 personne en guise de plat principal :

  • 1 trentaine de cuisses de grenouilles, soit environ 300g (en principe surgelées)
  • Du lait
  • Un peu de farine
  • Du sel et du poivre du moulin
  • De l’huile d’olive
  • 1 grosse rondelle de citron
  • 1 à 3 tranches de beurre aromatisé à l’ail sauvage (si possible au beurre doux)
  • Du parmesan à râper à la minute

2-cuisses de grenouilles au beurre d'ail sauvage OK

 

Comment procéder :

Nous faisons décongeler les cuisses de grenouilles dans du lait, puis nous les égouttons et les séchons brièvement à l’aide de papier absorbant.

Nous salons, nous poivrons, et nous passons chaque cuisse dans de la farine.

Dans une poêle anti-adhésive chaude, nous versons un peu d’huile d’olive, et nous faisons cuire et dorer les cuisses de tous les côtés…

Personnellement, je passe beaucoup de temps à cette étape, car je prends une très grande poêle, pouvant accueillir toutes les cuisses de grenouilles en même temps, mais en faisant attention qu’elles soient toutes au contact de la poêle chaude dans l’huile, et je les fais d’abord cuire et dorer d’un côté, puis je les retourne une à une pour les faire cuire et dorer de l’autre !…

Une fois que les cuisses de grenouilles sont cuites et dorées à souhait, nous ajoutons par-dessus les tranches de beurre aromatisé à l’ail sauvage, nous laissons fondre et mélangeons délicatement, et nous servons de suite dans une assiette…

… avec une rondelle de citron et du parmesan râpé à la minute par-dessus !… Un vrai régal !…

… et même pour les doigts, car s’il vous plaît, c’est un plat qui se mange avec la « pince-monseigneur » !…

4-cuisses de grenouilles au beurre d'ail sauvage OK

 

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Pain à l’ail sauvage pour l’apéro

1-pain à l'ail sauvage pour l'apéro OK

Bien connu, et même sous plusieurs noms, tels que « Garlic Bread », « Préfou » et que sais-je encore…

En général, trois ingrédients seulement sont nécessaires à cette recette si facile, si rapide et si goûteuse : le pain, en principe de type baguette coupée en tranches sur lesquelles on tartine le reste savamment orchestré ; l’ail ; le beurre.

Ici, je vous propose ma version : j’ai tout d’abord préparé un « beurre aromatisé à l’ail sauvage », puis j’ai farci mon morceau de baguette avec et j’ai passé le tout au four !

ROUGE « contre le DÉCOURAGEMENT » 

Introduction :

C’est donc le beurre aromatisé à l’ail sauvage que nous choisissons aujourd’hui pour le rouge « contre le découragement »

3-beurre aromatisé à l'ail sauvage OK

… tout simplement parce qu’il est préparé à base d’ail sauvage/ail des ours et tout particulièrement les feuilles considérées comme un ingrédient dit rouge, surtout lorsqu’il est préparé cru, malgré sa couleur verte !…

feuille d'ail des ours, d'ail sauvage OK

 

… et de gousse d’ail

ail OK

 

… Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer un pain tout simple qui, aux niveaux olfactif et gustatif, pourra ravir toutes les personnes qui le dégusteront !…

À manger avec les mains, de préférence, pour s’en mettre exprès partout, pour avoir le plaisir de se lécher les doigts et surtout pour apprendre dès lors à ne pas se décourager des moindres choses !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette aidant à lutter contre le découragement :

Pour environ 6 belles tranches de pain à l’ail sauvage, en guise d’apéritif :

  • Un morceau de baguette de 12-15cm de long environ
  • Du beurre aromatisé à l’ail sauvage, si possible à base de beurre demi-sel ! (la quantité varie selon les goûts de chacun ; personnellement, j’en ai mis beaucoup !…)
  • Éventuellement, un peu d’Emmental râpé ou du parmesan ainsi que de la chapelure

3-pain à l'ail sauvage pour l'apéro OK

 

Comment procéder :

Il nous suffit de farcir le morceau de pain avec le beurre aromatisé encore en forme de boudin, si possible aussi long que le morceau de pain lui-même, en l’enfonçant à travers la mie à l’aide des doigts…

Si nous souhaitons ajouter râpé ou parmesan et chapelure, nous devons préalablement ajouter ces ingrédients au beurre aromatisé mou, puis lui redonner la forme d’un boudin, pour l’enfoncer ensuite dans le pain…

Nous enveloppons le pain dans une feuille de papier aluminium, si possible double, puis nous mettons au four préchauffé sur 220°C pendant environ 5-10 minutes.

A la sortie du four, nous faisons attention de ne pas nous brûler les doigts, nous coupons quelques tranches et nous pouvons déguster !

… On s’en met, certes, plein les mains, mais c’est si bon !

2-pain à l'ail sauvage pour l'apéro OK

 

Mettez-vous au rouge, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau physique…

… et agir au niveau du chakra racine « Muladhara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************