Pain perdu de figues aux pommes et à la cannelle cuit au four

 

Facile et rapide, vous m’en donnerez des nouvelles pour son goût !

VIOLET LOYAUTÉ 

 

Introduction :

C’est la figue « de type Bourjassote » que nous choisissons aujourd’hui pour le « violet loyauté » !…

 

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer un pain perdu cuit au four aux diverses saveurs…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette « loyauté » :

Pour environ 2 à 3 personnes, en guise de dessert plutôt copieux !

  • 150g de pain rassis (personnellement, il me restait un bon pavé aux graines de lin…)
  • 5-6 figues fraîches
  • ¾ de pomme rouge
  • 240ml de lait entier
  • 120ml de crème entière fluide
  • 4 œufs entiers
  • 4 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 2 à 3 cuillères à café de cannelle moulue

 

Comment procéder :

Nous coupons le pain en gros cubes et garnissons le fond d’un plat à four avec la moitié du pain.

Nous parsemons par-dessus la moitié de la pomme, préalablement lavée, épluchée et coupée en mini-brunoise.

Nous déposons sur la pomme le reste du pain et finissons par le reste de la pomme.

Nous lavons les figues et les coupons chacune en quartiers puis les déposons joliment sur le dessus.

Dans un saladier, nous battons légèrement, sans les faire mousser, les œufs entiers, en ajoutant petit à petit le sucre et la cannelle moulue, puis nous versons tout en continuant de mélanger, le lait et la crème.

Nous versons cette préparation directement dans le plat à four sur le pain-pomme-figue et nous mettons à cuire au four préchauffé sur 180-200°C pendant environ 25-30 minutes.

Je vous recommande de déguster ce pain perdu chaud, ou tout au moins tiède… avec une boule de glace à la cannelle ou bien à la vanille !

 

Mettez-vous au violet, pour…

… Un nutriment cicatrisant et protecteur… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra coronal « Sahasrara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Voici une autre manière de préparer une sorte de pain perdu au four, que vous trouverez sur le blog :

Le gratin de pain Venoscin à ma façon 

 

Publicités

Gaufres de polenta et pomme golden caramélisée à la cannelle

 

J’ai utilisé, une fois de plus, mes moules à gaufres en silicone que j’avais reçus de Mathon en cadeau grâce au bon que j’avais gagné l’année dernière, suite au concours « Artichaut, déshabillez-moi » de Cuisinons les légumes – Prince de Bretagne !…

Je les aime bien ces moules, car je trouve ainsi plus pratique de faire des gaufres ainsi, même si les gaufres sont du coup un peu moins croustillantes que les vraies de vraies faites dans un gaufrier !

Ici, de toute façon, le problème du croustillant ne se pose point, puisque ces gaufres sont essentiellement de polenta version sucrée accompagnées de tranches de pomme Golden caramélisée et à la cannelle, et que le but est justement qu’elles restent moelleuses !

JAUNE CONFIANCE EN SOI 

 

Introduction :

C’est la polenta, semoule de maïs que nous choisissons aujourd’hui pour le « jaune confiance en soi »

 

… ainsi que la pomme Golden

 

… et la cannelle moulue.

 

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer des gaufres maison un peu spéciales… de quoi retrouver une bonne dose de confiance en soi !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette  recette  visant  la  confiance  en soi :

Pour environ 3-4 gaufres, en guise de dessert copieux :

Pour les gaufres de polenta :

  • 140g de polenta, semoule de maïs précuite, soit environ 2 tasses
  • 7x le volume en eau non salée
  • 2 cuillères à soupe bombées de sucre en poudre
  • 1 à 2 cuillères à café de cannelle moulue

Pour l’accompagnement :

  • 1 pomme Golden entière
  • 1 à 2 cuillères à soupe de sucre roux
  • 1 cuillère à soupe de matière grasse

 

  • Des moules à gaufres en silicone

 

Comment procéder :

Nous préchauffons le four sur 220°C.

Nous faisons tout d’abord cuire dans l’eau non salée mais sucrée et avec la cannelle, la polenta, et comme écrit sur le paquet d’emballage, ensuite nous retirons du feu.

Nous versons la polenta dans les moules à gaufres, et faisons cuire encore 15 minutes au four. Nous laissons dans un premier temps refroidir hors du four à chaleur ambiante, puis au frais.

Pendant ce temps, nous lavons la pomme et sans l’éplucher, nous enlevons les pépins et la coupons en tranches assez épaisses.

Nous faisons revenir les tranches de pomme dans la matière grasse dans une poêle, et quand elles sont cuites à souhait, nous parsemons le sucre roux, et laissons caraméliser quelques instants.

Nous démoulons les gaufres délicatement et nous pouvons soit les servir froides avec les pommes encore chaudes, soit nous les faisons légèrement réchauffer une fois démoulées pour les déguster tièdes accompagnées des pommes caramélisées !

 

Mettez-vous au jaune, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra solaire « Manipûra »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Voici une autre recette originale à base de polenta que vous trouverez sur le blog :

Pizza de polenta au chorizo et mozzarella

 

Cookies maison figues-noisettes

 

Simples, mais à la fois fondants à l’intérieur et croustillants à l’extérieur !

VIOLET GUIDANCE 

 

Introduction :

C’est la figue « de type Bourjassote » que nous choisissons aujourd’hui pour le « violet guidance » !…

 

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour confectionner de jolis cookies… Pour être au plus près de la guidance !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette « guidance » :

Pour environ 16 gros cookies :

  • 90g de sucre roux
  • 100g de beurre pommade
  • 1 œuf entier
  • 100g de farine
  • 50g de noisettes en poudre
  • ½ sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 grosses figues fraîches
  • Quelques noisettes entières décortiquées

 

Comment procéder :

Nous mélangeons le sucre avec le beurre pommade coupé en dés, puis nous ajoutons l’œuf et mélangeons encore. Nous ajoutons alors la farine petit à petit, ainsi que les noisettes en poudre, la levure et le sel, et nous mélangeons encore, et finissons par travailler la pâte du bout des doigts.

Nous formons un boudin que nous enveloppons dans du film fraîcheur et plaçons ainsi au frais pendant minimum une heure.

Nous sortons le boudin du réfrigérateur, et coupons des rondelles (environ 16, si vous désirez de gros cookies… et plus si vous préférez les petits cookies !).

Sur chaque cookie, nous déposons une tranche de figue et une noisette entière… et davantage même si vous le souhaitez… mais attention tout de même à ne pas mettre trop de figue, car elle rendrait les cookies trop « humides » et de ce fait ils s’émietteraient et se casseraient trop…

Nous déposons les cookies ainsi sur du papier sulfurisé et plaçons au four préchauffé sur 200°C et laissons cuire environ 8 à 12 minutes, selon le doré souhaité !

Au mieux, ces cookies sont à déguster quelques minutes seulement après la sortie du four !

 

Mettez-vous au violet, pour…

… Un nutriment cicatrisant et protecteur… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra coronal « Sahasrara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Voici d’autres recettes de cookies joliment colorés que vous trouverez sur le blog :

Cookies aux jeunes pousses de sapin farcis de fraises 

 

Cookies de courgette au cœur fondant de chocolat noir 

 

Cookies aux noix et au cœur fondant de Bleu du Vercors-Sassenage 

 

Cookie-cups de pralin et chocolat noir au lait de banane Cavendish 

 

 

Barquettes de figues au Pérail et à la roquette

 

Parfois, c’est en partant d’une idée que l’on trouve originale sur l’un des blogs que l’on suit, que l’on finit par créer une recette soi-même !… et c’est le cas aujourd’hui !

Si je n’étais pas tombée amoureuse un jour d’une recette de « Barquettes au fromage et herbes fraîches » de « Plaisir et Equilibre », je n’aurais jamais pensé moi-même à réaliser des barquettes comme celles que je vous propose aujourd’hui !…

… Bon… j’avoue, j’ai oublié l’apéro au passage, et même la salade verte en accompagnement… j’ai enlevé les herbes fraîches que j’ai remplacées par de la roquette… pour le fromage, j’ai opté pour un Pérail au lait de brebis… j’ai tout de même gardé la pâte à pizza… et j’ai ajouté ma petite note loufoque et farfelue, en intégrant dans mes barquettes quelques figues fraîches !…

… On ne se refait pas… quand on est en transe, comme moi souvent devant mon frigo et mes fourneaux, on finit par faire des folies en cuisine !…

VIOLET MYSTICISME 

 

Introduction :

C’est la figue « de type Bourjassote » que nous choisissons aujourd’hui pour le « violet mysticisme » !…

 

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour confectionner de jolies barquettes… Si avec tout cela nous ne nous ouvrons pas au mysticisme !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine de mysticisme :

Pour 5-6 barquettes environ, en guise d’entrée, de dessert ou de 4 heures… comme vous voudrez !

  • 130g de pâte à pizza
  • 2 à 3 figues fraîches
  • 20g de fromage de brebis, du Pérail par exemple !
  • 1 petite poignée de roquette
  • 2 cuillères à soupe bombées d’amandes en poudre
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à soupe de crème fluide entière
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • Quelques amandes effilées
  • Quelques graines de pavot
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel !

 

Comment procéder :

Nous écrasons tout d’abord le fromage à la fourchette, puis nous ajoutons le jaune d’œuf et la crème tout en mélangeant, ensuite la roquette lavée et ciselée, la poudre d’amandes, le sucre roux, les figues lavées et coupées en mini-brunoise, et nous assaisonnons en poivre.

Nous étalons maintenant la pâte à pizza de sorte à pouvoir la détailler en 5-6 cercles de 8cm de diamètre environ à l’aide d’un emporte-pièce.

Nous déposons délicatement au centre de chaque cercle 2 cuillères à café bombées du mélange figues-fromage.

Nous refermons soigneusement en pinçant de chaque côté afin que les bords de pâte à pizza collent bien l’un à l’autre, et de sorte à former les barquettes, tout en prêtant attention que la farce ne déborde pas du centre.

Nous faisons cuire environ 10 minutes dans le four préchauffé sur 180°C. Nous sortons brièvement les barquettes du four, déposons quelques amandes effilées sur le dessus et remettons 5 minutes au four.

Juste avant de servir et de déguster, nous parsemons quelques graines de pavot…

 

Mettez-vous au violet, pour…

… Un nutriment cicatrisant et protecteur… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra coronal « Sahasrara »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

*************************************************************************************************

Si vous aimez les figues, voici d’autres recettes que vous trouverez sur le blog :

Samoussas de figues au fromage de brebis 

 

Tuiles d’amandes aux figues fraîches 

 

Roulade de dinde farcie aux figues 

et salade de pommes de terre à la mayonnaise de vin rouge

 

Tarte rustique « noisettine » aux figues 

 

Figues noires rôties au Bleu d’Auvergne 

 

Boisson de figues vertes au miel