Porridge de flocons d’avoine au kaki

 

Parfois, il y a des recettes qui ne payent pas de mine, mais qui tout de même valent le détour et la peine qu’on les teste…

Tentez donc le coup de démarrer, une fois, la journée en dégustant un porridge comme celui-ci, et non seulement vous aurez un regain en énergie, mais en plus, vous allez augmenter votre capacité de compréhension !

JAUNE COMPRÉHENSION

 

Introduction :

C’est le petit flocon d’avoine que nous choisissons aujourd’hui pour le « jaune compréhension ».

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour préparer un porridge tout simple et rapide à concocter… de quoi retrouver une bonne dose de compréhension !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette visant la compréhension :

Pour 1 personne en guise de petit-déjeuner ou de brunch :

  • 3 cuillères à soupe bombées de petits flocons d’avoine
  • 1 grosse noisette de beurre ½ sel
  • 1 à 2 cuillères à café de miel de fleurs liquide
  • 35g environ de chair de kaki à couper en petits morceaux

 

Comment procéder :

Nous couvrons d’eau bouillante les flocons d’avoine préalablement mis dans une casserole, voire un peu plus d’eau si nécessaire, selon la consistance du porridge que nous souhaitons obtenir (épais ou plus fluide), et nous portons à ébullition tout en remuant, jusqu’à obtention d’une texture légèrement crémeuse.

Nous stoppons alors le feu et nous ajoutons le beurre, le miel et nous mélangeons bien.

Nous servons chaud et dégustons aussitôt avec le kaki préalablement lavé, épluché et coupé en petits morceaux…

En option :

Pour accompagner, nous pouvons servir un bon jus de fruits exotiques ou un jus multi-vitamines…  un petit-déjeuner  qui promet un bon  démarrage très  énergique et énergétique !

 

Mettez-vous au jaune, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau psychique…

… et agir au niveau du chakra solaire « Manipûra »

**********************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

**********************************************************************************

Voici une autre recette originale à base de petit flocon d’avoine que vous trouverez sur le blog :

Galettes de flocons d’avoine sur salade Iceberg au carvi et à l’aneth

 

Tatin de pommes de terre au « pesto » de feuilles de radis

 

C’est une recette que j’avais réalisée – il y a un bail… – pour un challenge Cuisine Actuelle et d’Aucy, où il fallait cuisiner avec des pommes de terre en boîte !… Bien évidemment, nous pouvons préparer cette recette avec des pommes de terre fraîchement cueillies dans le jardin !…

Et le pesto que je vous propose aujourd’hui est un peu spécial, et cogité et confectionné à ma manière, c’est-à-dire un peu loufoque !… et après tout, à quoi bon cuisiner si l’on ne peut pas, parfois, créer des recettes qui nous ressemblent en partant de recettes traditionnelles de bas ?… c’est ça, la liberté culinaire, non ?…

VERT LIBERTÉ

 

Introduction :

Ce sont les feuilles (vertes) de radis (roses) que nous choisissons aujourd’hui pour le « vert liberté ».

Nous ajoutons quelques autres ingrédients de sorte à pouvoir préparer une bonne mais simple tarte tatin… un peu spéciale… Besoin de liberté oblige !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette « liberté » :

Pour 4 personnes en guise d’entrée :

  • 25g de sucre roux
  • 75g d’Emmental râpé
  • 1 boîte de pommes de terre, soit 530g égoutté, soit environ une vingtaine de pommes de terre de petite taille et précuites, à couper en deux
  • Du poivre et du sel du moulin
  • 5 cuillères à soupe de crème entière fluide
  • 230g de pâte brisée à dérouler en forme ronde de 26cm de diamètre environ

 

Pour le « pesto » de feuilles de radis :

  • 70g de feuilles de radis (elles remplacent les feuilles de basilic habituelles présentes dans le pesto traditionnel !)
  • 1 grosse gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 50g de poudre d’amande (elle remplace les pignons !)
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • 1 gros oignon
  • 1 œuf entier (pour lier le tout !)
  • Du parmesan

 

Comment procéder :

Nous commençons par déposer au fond d’un plat à tarte (de 22cm de diamètre environ) les ingrédients suivants et dans l’ordre : les 25g de sucre roux, le râpé, les pommes de terre coupées en deux et le côté plat face au moule et donc le côté bombé vers le haut, et nous poivrons par-dessus (mais nous ne salons pas !), ensuite nous versons uniformément la crème.

Nous mettons déjà au four préchauffé sur 220°C pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, nous mixons les feuilles de radis, préalablement lavées, avec l’ail, l’huile d’olive, l’oignon, l’œuf entier, la poudre d’amande, la cuillère à café de sucre roux, et du poivre ainsi qu’un tout petit peu de sel… éventuellement du parmesan.

Nous sortons le plat du four et nous versons le pesto de feuilles de radis par-dessus et remettons au four pour 15 minutes mais sur 180°C.

Nous sortons à nouveau le plat du four et nous étalons joliment – et très rapidement avant qu’elle ne fonde sous la chaleur du plat – la pâte brisée sur le pesto, et nous remettons au four pendant environ 15-25 minutes sur 180°C.

Nous démoulons de préférence lorsque la tarte tatin a légèrement refroidi, et nous la servons retournée dans un plat, c’est-à-dire le côté caramélisé sur le dessus et la pâte en dessous !

 

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

**********************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

**********************************************************************************

Vous trouverez sur le blog d’autres idées de recettes de pesto :

Pesto maison de feuilles d’ail des ours

 

Pesto de boutons de pissenlit

 

Pesto de roquette aux noisettes

 

Quenelles de lentilles au poivre du Sichuan et origan, sur galettes d’Emmental à la moutarde à l’ancienne, boudin blanc poêlé et sauce crémeuse de velours de balsamique

 

C’est une recette que j’avais réalisée pour un challenge Cuisine Actuelle et d’Aucy, où il fallait utiliser des lentilles en boîte !… Et pour ceux qui n’aiment pas les lentilles préparées, les réduire en purée ainsi accommodées est une bonne idée !

BESOIN DE MARRON

 

Introduction :

C’est la lentille en conserve que nous choisissons aujourd’hui pour représenter le « besoin de marron » !…

Nous ajoutons à cela le nécessaire pour concocter un bon plat original !… Si avec tout cela nous ne parvenons pas à combler notre besoin de manger marron !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette comblant notre besoin en marron :

Pour environ 4 galettes et 6 rondelles de boudin blanc, en guise de plat copieux pour 1 personne, ou bien en guise d’entrée pour 2 personnes :

Pour les quenelles de lentilles :

  • 1 boîte de lentilles préparées (265g égoutté)
  • Quelques grains de poivre du Sichuan
  • Sel et poivre du moulin
  • 1 cuillère à café bombée d’origan en feuilles séchées

 

Pour les galettes d’Emmental :

  • 80g d’Emmental râpé
  • 4 cuillères à café de moutarde à l’ancienne

Pour l’accompagnement :

  • 1 boudin blanc coupé en rondelles
  • 1 noix de margarine
  • Sel et poivre du moulin
  • 1 petit oignon épluché et coupé en quartiers

 

Pour la sauce :

  • 1 cuillère à café de velours de balsamique
  • 2 cuillères à café de crème entière fluide

 

Comment procéder :

Nous commençons par égoutter la boîte de lentilles en pressant bien pour retirer le plus possible de liquide, et nous les rinçons brièvement, et les égouttons encore.

Nous réduisons les lentilles égouttées en purée à l’aide d’un mixeur ; nous pouvons éventuellement passer  cette purée obtenue à travers un tamis pour enlever les petites peaux si cela nous gêne au niveau de la texture en bouche.

Nous ajoutons, tout en mixant, les grains de poivre du Sichuan, et le cas échéant, nous réajustons en poivre du moulin, et en sel. Nous ajoutons également l’origan. Une fois le tout bien mixé, passé, et mélangé, nous réservons.

Nous recouvrons une plaque à four de papier cuisson, puis nous déposons par-dessus des emporte-pièces ronds de 5-6cm de diamètre… nous tapissons le fond de chaque emporte-pièce d’Emmental râpé, puis de moutarde à l’ancienne, en faisant attention que le râpé reste au fond, et la moutarde sur le dessus.

Nous laissons fondre et légèrement dorer au four préchauffé sur 200°C pendant 10 minutes environ puis nous démoulons soigneusement en décollant tout d’abord les bords à l’aide de la lame d’un couteau.

Nous pouvons maintenant former de jolies quenelles de purée de lentilles à l’aide de deux cuillères à café puis nous les déposons joliment sur les galettes d‘Emmental.

Pour accompagner ce plat de lentilles original, nous faisons dorer de chaque côté environ 5 minutes des rondelles de boudin blanc à la poêle dans de la matière grasse, nous assaisonnons de sel et de poivre, et faisons cuire dans cette même poêle l’oignon coupé en quartiers.

Lorsque purée de lentilles, galettes d’Emmental et boudin blanc sont prêts, nous pouvons commencer à dresser les assiettes, et pendant ce temps, nous préparons la sauce dans la poêle de cuisson du boudin blanc en faisant chauffer sur feu doux, et que très brièvement, le velours de balsamique avec la crème, tout en mélangeant bien.

PS :

Nous pouvons servir ce plat soit à chaleur ambiante, soit chaud… pour la deuxième option, il nous faut mettre quelques instants la purée de lentilles à chauffer à la casserole avant de former les quenelles…

 

**********************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

**********************************************************************************

 

Tarte de courge Butternut aux noix de pécan et viande de bœuf séchée

  

 

Il y a parfois des recettes trompeuses… c’est le cas avec celle-ci où l’on aurait sans doute envie de me dire : « mais Lydie, le titre de ta recette ne correspond pas aux photos !… »

A l’œil, on  croirait une recette de tarte de melon… et bien non !… c’est bien de la courge !

Ah ! La courge Butternut cache bien son jeu aujourd’hui !… d’ailleurs, j’ai bien envie, pour la récompenser de ce petit tour malin, de l’appeler par son petit nom francophone

… vous n’êtes sans doute pas sans ignorer que la courge Butternut est en fait une courge Doubeurre !… A vouloir trop nous faire comprendre partout dans le monde en insérant par-ci par-là des mots anglais dans notre propre langue, nous en oublions parfois nos racines…

… et la Doubeurre aux noix de Pécan et viande séchée de bœuf, vous m’en donnerez des nouvelles !

J’avoue néanmoins que malgré ses apparences, cette tarte, bien que très intéressante au niveau des diverses saveurs, était un peu trop sèche… le mélange à base de viande de bœuf séchée est donc légèrement à revoir… mais sinon, surprenante et amusante, cette tarte !

ORANGE AMUSEMENT

 

Introduction :

C’est donc la courge Butternut / Doubeurre que nous choisissons aujourd’hui pour le « orange amusement ».

Nous ajoutons à cela quelques autres ingrédients, de sorte à confectionner une belle tarte originale et un peu « trompe-l’œil » !… Si avec tout cela nous ne sommes pas envahis d’un sentiment d’amusement !…

 

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette pleine d’amusement :

Pour 2 personnes en guise d’entrée légère et originale :

  • 150g de pâte brisée, étalée le plus finement possible en cercle de 18-20cm de diamètre
  • 2 cuillères à soupe de sucre roux
  • 6 à 8 tranches fines de viande de bœuf séchée
  • 3 blancs d’œufs
  • Conseil : 1 à 2 cuillères à soupe de crème épaisse légère !
  • 2 à 3 cuillères à soupe de flocons 5 céréales (orge, seigle, avoine, blé, riz)
  • Du poivre du moulin, mais pas de sel !
  • 410g de courge Doubeurre/Butternut, pesée à cru et non pelée !
  • Quelques noix de Pécan
  • Des herbes de Provence Ducros, mélange de thym, romarin, sarriette, origan
  • Du miel de fleurs liquide en filet

 

Comment procéder :

Une fois la pâte brisée étalée finement, nous recouvrons un moule à tarte en ne remontant pas trop sur les bords. Nous piquons à la fourchette et parsemons le sucre roux dessus.

Nous mixons la viande de bœuf séchée avec les blancs d’œufs et assaisonnons en poivre… et c’est là que j’aurais dû ajouter un peu de crème épaisse pour que ce mélange ne soit pas trop sec en bouche ensuite à la dégustation !… je vous conseille donc d’en mettre !

Nous versons ce mélange sur la pâte et parsemons sur le dessus les flocons.

Nous mettons alors à cuire au four préchauffé sur 180-200°C pendant 10 à 15 minutes.

Pendant ce temps, nous faisons cuire le gros morceau entier de la doubeurre dans de l’eau bouillante non salée pendant environ 15 à 20 minutes, puis nous égouttons et laissons refroidir.

Nous retirons la chair en forme de boules à l’aide d’une cuillère parisienne. Nous réservons.

Lorsque la tarte est cuite, nous la laissons refroidir quelques instants, puis nous déposons joliment sur le dessus les boules de courge doubeurre ainsi que les noix de Pécan.

Nous parsemons les herbes de Provence et versons le miel en filet sur le dessus juste avant de servir et de déguster.

 

Mettez-vous au orange, pour…

… Vous stimuler, vous tonifier, vous activer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra sacré « Swadisthana »

**********************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

**********************************************************************************

La courge Butternut/Doubeurre est votre péché mignon ?… Voici deux autres recettes, que vous trouverez sur le blog, et qui vous mettront en appétit !

Mini-tarte « clafoutine » salée de courge Butternut au fromage de chèvre

 

Salade crue de courge « Doubeurre » et pomelos

à l’huile de basilic et graines de coriandre