« Parmentier revisité » au chou romanesco, à la cardamome verte et au boudin blanc, tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne

1-parmentier de romanesco  et boudin blanc OK

« Cher Antoine Parmentier,

  • Paix en votre âme !
  • Mais ici, je ne peux le nier,
  • Bien que de là-haut vous le souhaitiez,
  • Que je vous proclame,
  • Ma flamme,
  • Pour votre hachis Parmentier,
  • Souvent d’ailleurs apprécié,
  • C’est confuse que j’entame
  • Ma version* du Parmentier,
  • Dont le chou romanesco
  • Et le boudin blanc
  • Seront les grandes vedettes…
  • Car sans vouloir être rococos,
  • Ni faire un fiasco,
  • Sachons être accueillant,
  • Et bienveillant,
  • Devant cette recette
  • Et cette assiette…

… qui sont miennes !… »

Signé… Lydie de « OSER les couleurs dans votre assiette !… »

je prends mon indépendance, quant à la recette traditionnelle, vous le voyez… alors peut-on encore appeler ce plat « Parmentier » ?… je ne sais pas, mais quand je vois comme les grands chefs de nos jours revisitent nos plats de tradition, je me dis que j’en ai peut être le droit aussi, non ?… hihihi !…

VERT INDÉPENDANCE

Introduction :

C’est le chou romanesco que nous choisissons  aujourd’hui pour le « vert indépendance »… que nous aurons le plaisir de déguster dans un hachis Parmentier à ma façon…

chou romanesco OK

 

… auquel nous ajoutons de la cardamome verte

cardamome verte en graines OK

 

… et bien d’autres ingrédients encore, comme du boudin blanc, et surtout de la moutarde à l’ancienne incorporée dans des tuiles d’Emmental râpé…

… depuis que j’ai vécu en Allemagne, en Bavière, je ne peux manger du boudin blanc sans moutarde à l’ancienne… je préférerais, bien évidemment, l’accompagner de moutarde douce, comme celle que l’on trouve là-bas… mais si difficile à trouver en France !… peut-être en ferai-je une un jour maison avec recette à la clé sur le blog !…

Et si avec tout cela nous n’éprouvons pas un minimum de sentiment d’indépendance !…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette apportant indépendance :

Pour 2 personnes, en guise de plat principal :

Pour le Parmentier lui-même de chou romanesco et de boudin blanc :

  • 160g de fleurs de chou romanesco cru à précuire dans de l’eau bouillante salée
  • 1œuf entier
  • 3 capsules de cardamome verte dont on retire les graines
  • Un peu d’Emmental râpé
  • 1 boudin blanc de 125g environ
  • 1 blanc d’œuf,
  • 1 petit oignon
  • Sel et poivre du moulin

2-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

Pour 2 à 4 tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne :

  • 3 grosses poignées d’emmental râpé
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 ½ cuillère à café bombée de moutarde à l’ancienne
  • Sel et poivre du moulin

3-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

 

Comment procéder :

Une fois les fleurs de chou romanesco triées, lavées, égouttées et cuites à l’eau bouillante salée avec les graines de cardamome, nous égouttons et nous mixons avec l’œuf entier et nous assaisonnons en sel et poivre.

Nous retirons la peau du boudin blanc, encore cru, et nous le mixons avec le blanc d’œuf et l’oignon… nous assaisonnons en sel et poivre.

Dans un plat à gratin de taille moyenne, nous versons le mélange boudin blanc au fond, nous parsemons un peu de râpé, nous assaisonnons éventuellement encore en sel et poivre du moulin sur le dessus, puis nous ajoutons le mélange chou romanesco et parsemons à nouveau un peu de râpé et nous assaisonnons encore en sel et poivre du moulin si nécessaire…

Nous enfournons dans un four préchauffé sur 220°C et laissons cuire pendant minimum 15 minutes, puis nous faisons gratiner encore environ 5 minutes.

Pendant ce temps, nous préparons les tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne : pour cela, nous mélangeons les grosses poignées d’Emmental râpé avec le jaune d’œuf et la moutarde à l’ancienne.

Nous garnissons le fond d’emporte-pièces d’un diamètre de 8cm environ et préalablement disposés sur une plaque anti-adhésive ou sur du papier de cuisson, et nous faisons cuite au four pendant 5 minutes sur 200°C, puis nous laissons refroidir avant de déguster avec le Parmentier !

5-parmentier de romanesco et boudin blanc OK

Mettez-vous au vert, pour…

… Vous nettoyer, vous purifier, vous équilibrer… au niveau émotionnel…

… et agir au niveau du chakra cardiaque « Anahata »

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Publicités

23 réflexions au sujet de « « Parmentier revisité » au chou romanesco, à la cardamome verte et au boudin blanc, tuiles d’Emmental râpé à la moutarde à l’ancienne »

  1. Ping : Soupe de chou romanesco aux pâtes « avoine » et au Cajun | OSER les couleurs dans votre assiette !

  2. Ping : Les « 1 an » du Blog « OSER les couleurs dans votre assiette !… » | OSER les couleurs dans votre assiette !

  3. Depuis le temps que j’ai repéré ton blog chez Olivier, je me disais qu’il fallait que je passe ! Et j’ai bien fait, j’adore ta manière de présenter les recettes. Quel âme de poétesse 😉
    Très belle revisite en tout cas, on voit bien que la cuisine chez toi, c’est une histoire de passion.

    Aimé par 1 personne

Vous appréciez les couleurs dans votre assiette ?... Laissez-moi donc un petit commentaire !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s