Bûche de Noël aux châtaignes et chocolat noir

1-bûche de Noël aux châtaignes et chocolat noir OK

Et  si nous  commencions notre  menu de Noël par le dessert ???… Je plaisante… à moitié !…

Cependant, la recette de ma bûche de Noël étant vivement attendue par certains (et surtout certaines !) d’entre vous, je me suis décidée à vous la dévoiler aujourd’hui avant même de vous donner ma recette d’entrée et celle de mon plat pour les fêtes !…

Je  vous  demande  juste  d’être  indulgents,  car  du  haut  de  mes   43   bougies,  c’est   la première  fois  que  je  réalise  une  bûche !… et  oui, il  faut  une  première fois  en  toute  chose !…

Et étant en principe plus « salée » que « sucrée » dans mes démonstrations culinaires, sauf exception à la règle de quelques rares recettes de desserts déjà publiées sur mon blog, il a fallu que je déplace des montagnes dans ma cuisine pour pouvoir réaliser cette bûche cette année !…

Ceci dit, je pense pouvoir affirmer que celle de l’année prochaine, sera encore meilleure !… à suivre !

En attendant, puisque c’est le but même de mon blog, cette recette va revêtir la couleur du marRON… car entre les châtaignes et le chocolat, c’est une histoire qui tourne bien ROND !

Avant de poursuivre avec le détail de la recette, et comme déjà précisé sur mon blog, la couleur MARRON n’est pas associée de manière spécifique avec les chakras… Néanmoins, la châtaigne ainsi que le chocolat ont certaines propriétés qu’il ne faut pas négliger !

Cependant, si nous devions classer cette couleur quelque part, alors nous le ferions de préférence en l’associant aux couleurs qui représentent les chakras inférieurs, tel que le chakra racine de couleur rouge, comme nous le faisons en litho-thérapie par exemple !…

MARRON « SATISFACTION DE L’APPÉTIT ! »

… grâce à la châtaigne

ET

MARRON « SENSATION DE BIEN-ÊTRE ! »

… grâce au chocolat !

Introduction :

C’est donc la châtaigne que nous choisissons aujourd’hui pour représenter le « marron satisfaction de l’appétit ! »

châtaigne entière pelée au feu OK

 

… ainsi que le chocolat noir, pour représenter le « marron sensation de bien-être ! »

chocolat noir Nestlé Dessert OK

 

Si avec tout cela nous n’éprouvons pas de belles émotions et sensations à l’approche de la nouvelle année!…

A mettre dans votre panier, pour pouvoir réaliser cette recette visant les satisfaction de l’appétit et sensation de bien-être :

Pour 8 personnes en guise de dessert pour Noël :

Pour le biscuit :

  • 100g de farine
  • ½ sachet de levure chimique
  • 150g de sucre en poudre blanc
  • 70g de beurre
  • 3 œufs, dont nous séparons les blancs des jaunes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • 1 pincée de sel

Pour le sirop :

  • 12g de sucre blanc
  • 12cl d’eau
  • Éventuellement quelques gouttes d’Amaretto ou de Grand Marnier

Pour la farce aux châtaignes :

  • 250g de châtaignes cuites et pelées au feu à mixer et 100g à couper en petits morceaux
  • 150g de crème entière fluide
  • 100g de lait demi-écrémé
  • 2 à 4 cuillères à soupe bombées de sucre roux, quantité selon les goûts de chacun
  • 150g de beurre
  • 100g de chocolat noir Nestlé Dessert à faire fondre au bain-marie

Pour la décoration :

  • Quelques châtaignes pour la décoration de la bûche
  • 300g de chocolat noir Nestlé Dessert à faire fondre au bain-marie
  • Un peu de beurre et de farine pour beurrer et fariner la plaque à four (de préférence utiliser une plaque à génoise en silicone)
  • Du film fraîcheur

2-bûche de Noël aux châtaignes et chocolat noir OK

 

Comment procéder :

Nous préchauffons le four sur 180°C.

Pour le biscuit, nous commençons par faire fondre doucement les 70g de beurre.

Nous battons les blancs en neige avec la pincée de sel, et nous réservons.

Séparément, nous battons les jaunes d’œufs avec les 150g de sucre blanc ainsi que le sucre vanillé, puis nous ajoutons l’eau, la farine, la levure,  et le beurre fondu.

Enfin, nous ajoutons les blancs en neige en remuant délicatement, au mieux à l’aide d’une maryse (spatule) pour éviter de faire retomber les blancs.

Selon la plaque de cuisson que nous possédons (en silicone ou pas), nous recouvrons de papier sulfurisé ou pas, puis nous beurrons et farinons si nécessaire, et nous étalons la pâte à la spatule uniformément.

Nous tapotons le plat, de manière à faire remonter et sortir les bulles présentes dans la pâte et nous pouvons enfourner pour environ 15 minutes.

Pendant ce temps, nous préparons la farce aux châtaignes ainsi que le sirop. Nous mixons donc les 250g de châtaignes directement dans la crème et le lait, puis nous mettons ce mélange dans une casserole et faisons chauffer très brièvement et sur feu très doux en incorporant le sucre roux ainsi que le beurre.

Nous retirons immédiatement du feu et nous remuons bien le tout jusqu’à ce que sucre et beurre soient fondus et mélangés au reste des ingrédients.

Nous plaçons au frais et laissons refroidir un moment, jusqu’à l’obtention d’une texture assez épaisse mais encore très malléable pour pouvoir l’étaler par la suite sur le biscuit.

Pour le sirop, nous faisons bouillir l’eau avec le sucre, puis nous retirons du feu. Si vous optez pour l’ajout des quelques gouttes d’Amaretto ou de Grand Marnier, alors laissez refroidir le sirop avant de verser votre liqueur dedans.

Nous coupons en petits morceaux les 100g de châtaignes et les réservons ; nous commençons à mettre les 100g de chocolat noir au bain-marie.

Lorsque le biscuit est cuit, nous le sortons du four ; nous attendons quelques instants pour qu’il refroidisse légèrement, puis nous étalons la farce de châtaigne sur toute la surface (épaisseur d’environ +/- 5-7mm).

Nous parsemons les morceaux de châtaignes sur le dessus en les enfonçant un peu avec les doigts, puis lorsque les 100g de chocolat sont fondus, nous versons en filet et en quadrillage directement sur la farce de châtaignes.

Il nous faut désormais travailler et rouler le biscuit recouvert de sa farce le plus vite possible, avant que le chocolat ne refroidisse et avant que le biscuit soit moins facile à rouler.

Il est important de rouler délicatement le biscuit en appuyant bien pour qu’il n’y ait pas d’espace de libre au sein même de la roulade.

Une fois roulé, nous rectifions les bords, nous enveloppons dans du film fraîcheur et plaçons au frais le temps que ça prenne déjà un peu, et le temps de faire fondre au bain-marie les 300g de chocolat noir pour la décoration de la bûche, et de napper toute la surface extérieure de cette dernière. (attention de ne pas faire un nappage trop épais !)

Cela fait, nous remettons la bûche au frais… jusqu’au moment de servir, s’en oublier de la décorer avec les quelques châtaignes prévues à cet effet !

Alternative :

Vous pouvez préférez une ganache pour la décoration de la bûche en incorporant de la crème fleurette à votre chocolat fondu avant d’en napper l’extérieur de la bûche !… Personnellement, j’ai préféré le côté croquant du chocolat « seul » plutôt que l’onctuosité d’une ganache… c’est juste une histoire de goût !… mais j’avoue que le chocolat « seul » nous donne plus de difficulté à couper de belles tranches, surtout lorsque le nappage est trop épais (comme ce que j’ai fait !)

3-bûche de Noël aux châtaignes et chocolat noir OK

*************************************************************************************************

Culinairement et énergétiquement vôtre,

Lydie

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Bûche de Noël aux châtaignes et chocolat noir »

  1. Ping : Tarte rustique aux châtaignes et amandes à la cannelle | OSER les couleurs dans votre assiette !

Vous appréciez les couleurs dans votre assiette ?... Laissez-moi donc un petit commentaire !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s